substratum

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin substratum, de substernere (« étendre »), composé de sub- (« sous ») et sternere (« répandre »).

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
substratum substratums
/syp.stʁa.tɔm/

substratum /syp.stʁa.tɔm/ masculin

  1. (Philosophie) Ce qui sert de support à une autre chose ou à plusieurs autres choses, considérées dès lors comme des modes ou attributs, ou comme des accidents de celle qui les crée ou les soutient.
    • Certains auteurs sont allés plus loin. […]. Ils ont étudiés les associations en soi, enlevant plus ou moins complétement le substratum géographique à l'étude du groupement des plantes. C'est s'interdire toute explication et se mettre un bandeau devant les yeux. (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.118)
  2. (Géologie) (Pédologie) Socle rocheux sain de surface, recouvert d'une épaisseur variable de sédiments ou d'altérite.
    • Les champs du Muschelkalk, au sol tantôt argileux, tantôt marno-calcaire et plus ou moins décalcifié en surface, deviennent fréquemment argilo-siliceux au voisinage des grès bigarrés ; ce changement dans la nature du substratum se traduit par l'apparition d'un certain nombre d'espèces silicicoles […]. (Gustave Malcuit, Contributions à l'étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises, les associations végétales de la vallée de La Lanterne, thèse de doctorat, Soc. d'édit. du Nord, 1929, p.32)
  3. (Électronique) (Rare) Matériau sur lequel on ajoute le circuit imprimé et les composants électroniques.

Synonymes[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]