ver-

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : Ver, ver, vér, vêr, vër, věř

Allemand[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

De l’indo-européen commun *per (« en avant, au delà ») qui donne l’anglais for-, le latin per- mais aussi pro-, pre-, prae- : on peut aller plus loin en passant au-dessus, par dessous, de côté, etc., d’où le sens positif, neutre ou négatif pris par le préfixe.

Particule[modifier | modifier le wikicode]

ver-

  1. Préfixe et particule verbale inséparable servant principalement à désigner un changement d'état et pouvant avoir divers significations secondes. Elle peut avoir de nombreuses autres significations et a parfois une connotation péjorative.

Renforcer un état:

    • besser : mieux -> verbessern : améliorer (= rendre mieux).
    • schwinden : décroître -> verscwhinden : disparaître.
    • walten : diriger qqch -> verwalten : administrer.
    • treiben : exercer une pression -> vertreiben : chasser, déloger.
    • danken : remercier -> verdanken : être redevable (débiteur) de qqn.
    • blind : aveugle -> verblendet : aveuglé.
    • der Beamte : le fonctionnaire -> verbeamten : fonctionnariser.
    • dick : épais -> verdickt : épaissi.
    • falsch : faux -> verfälschen : fausser, dénaturer.
    • geben : donner -> vergeben : pardonner.

Sens péjoratif:

    • achten : faire attention -> verachten : mépriser.
    • führen : conduire -> verführen : inciter à faire quelque chose de répréhensible, ou séduire.
    • "Verdammtes Tier! Verfluchte Sau!/Versaümst den Kessel, versengst die Frau!/Verfluchtes Tier!" ("Maudite bête! maudite truie! Tu négliges la marmite et tu brûles ta maîtresse, maudit bête!)Goethe", Faust I vers 2466 à 2468.
  1. Préverbe servant à rendre un verbe transitif (voir aussi be-)
    • dienen : servir, aider -> verdienen : mériter, gagner de l'argent.

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]