à brasse-corps

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution adverbiale [modifier le wikicode]

Invariable
à brasse-corps
\a bʁas kɔʁ\

à brasse-corps invariable

  1. (Désuet) À bras-le-corps.
    • Je saisis le Roi à brasse-corps : il étoit entouré de la Reine , du Prince royal , de Madame royale et de Madame Elisabeth. Je saisis à l'instant le Roi à brasse-corps ; je le priai avec grande instance de se montrer au peuple , ce qu'il fit sans délai. — (Rapport du chef de la deuxième légion à MM. les Administrateurs du Département, sur l'ordre qu il en a reçu concernant l'affaire arrivée au château, le 20 juin 1792 , l'an 4e de la liberté, dans Proclamation du roi et recueil des pièces relatives à l'arrêté du conseil du 6 juin 1792, Paris, 1792, p.28)
    • Pendant que les soldats romains emportent, à brasse-corps , les filles effrayées des Sabins , il y a un officier romain qui en veut enlever une jeune et jolie , qui s'est réfugiée dans les bras de sa mère. — (Études de la Nature, 1784, dans Œuvres complètes de Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre, vol. 6, p.266, Paris, 1820)

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • Jean-François Michel, Dictionnaire des expressions vicieuses usitées dans un grand nombre de départemens et dans la ci-devant Province de Lorraine, Nancy, 1807.
  • L. Platt, Dictionnaire critique et raisonné du langage vicieux ou réputé vicieux, Paris, 1835
  • C.-F.-J.-B. de Gabrielli, Manuel du provençal, ou les provençalismes corrigés à l'usage des habitants des Bouches du Rhône, du Var, des Basses-Alpes, de Vaucluse et du Gard, Aix , Marseille, 1838