échauffement

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De échauffer, avec le suffixe -ment.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
échauffement échauffements
\e.ʃɔf.mɑ̃\

échauffement \e.ʃɔf.mɑ̃\ masculin

  1. Action d’échauffer ou de s’échauffer ; résultat de cette action.
    • La centrale thermique de Vernou-sur-Seine est située approximativement au milieu du bief. D'une puissance totale de 750 MW, elle prélève lorsqu'elle fonctionne à pleine charge, un débit de 28 m3/s qu'elle réchauffe de 7°C, ce qui correspond à un échauffement théorique de la Seine d'environ 2°C pour le débit moyen annuel de 120 m3/s. — (Sophie Des Clers & J. Allardi, Efficacité de la reproduction naturelle et des repeuplements dans la Seine au niveau de Montereau, dans les actes du colloque Le Brochet: gestion dans le milieu naturel et élevage, sous la direction de ‎Roland Billard/Institut national de la recherche agronomique (France), Éditions Quae, 1983, p.298)
    • Car tout bourgeois, dans l’échauffement de sa jeunesse, ne fût-ce qu’un jour, une minute, s’est cru capable d’immenses passions, de hautes entreprises. — (Gustave Flaubert, Madame Bovary, Michel Lévy frères, Paris, 1857)
  2. (Sport) Course destinée à s’échauffer, et de manière général mouvements destinés à se préparer à un effort physique, permettant de diminuer le risque d'accident.
    • Ainsi, un échauffement de 5,2 km est organisé par l’Unesco, baptisé "course du petit-déjeuner" dès 8 h 30. — (journal metro, édition Paris, n° 928 du 7 avril 2006)
  3. (Médecine) Trouble intestinal qui se manifeste par la constipation.

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]