échotier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Siècle à préciser) D’écho, avec le suffixe -ier, avec le son épenthétique -t-.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin échotier
\e.kɔ.tje\
échotiers
\e.kɔ.tje\
Féminin échotière
\e.kɔ.tjɛʁ\
échotières
\e.kɔ.tjɛʁ\

échotier \e.kɔ.tje\ masculin

  1. Journaliste chargé des échos.
    • Quelques siècles avant le nôtre, le public clouait aux bornes-fontaines les oreilles des journalistes. C’était plutôt horrifiant. Aujourd’hui, les journalistes clouent leurs propres oreilles aux trous de serrures. C’est bien pire. Et, plus grave encore, les échotiers spirituels de la chronique mondaine ne sont pas les plus blâmables, mais leurs confères sérieux, pénétrés, réfléchis, qui, solennellement, dévoilent quelque incident de la vie privée d’un grand homme d’État, d’un dirigeant politique, invitant le public à commenter l’incident, à exercer son autorité en la matière, à ne pas se contenter de donner des avis, mais à exiger qu’ils soient entendus et suivis, enfin, et par-dessus tout, à régenter les hommes d’État, leur parti et le pays tout entier ; en réalité, à se rendre ridicule, agressif et nuisible. La vie privée d’hommes et de femmes n’a pas à être étalée devant le public. Celui-ci n’a rigoureusement rien à y voir. — (Oscar Wilde, L’Âme humaine, 1891. Traduction de Nicole Vallée, 2006. p. 54-55.)
    • Le jour où l’imbécillité sera disparue de la surface du Globe, on la retrouvera dans les indiscrétions du journaliste échotier, le journaliste échotier semblant s’être donné pour tâche de révéler au monde stupéfait à quelles profondeurs d’ineptie peut atteindre un homme dit d’esprit, quand il en est totalement dépourvu. — (Georges Courteline, La Philosophie de Georges Courteline, E. Flammarion, 1922, IX)
    • Depuis le début, Brook semblait protéger férocement sa vie privée et si, selon toute vraisemblance, d’innombrables tentatives avaient été menées par des échotiers en quête de sensationnel pour en percer le secret, elles avaient toutes lamentablement échoué. — (Michel Rio, La Statue de la Liberté, Seuil (1997), coll. « Points », 2000, p. 99)


Traductions[modifier]