éclis

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Néologisme de Tristan Corbière dans Les Amours jaunes.

"Éclis" est un "hapax" : un mot qu'on ne rencontre nulle part ailleurs dans la littérature française. Sans doute, pour Corbière, synonyme d'éclair. (Cf. Anthologie de la poésie française, J.F. Revel, collection Bouquins, Edition Robert Laffont, Paris, 2002, page 135.)

Nom commun[modifier]

éclis masculin

  1. Éclat.
    • Et vous viendrez alors, imbécile caillette,
      Taper dans ce miroir clignant qui se paillette
      D’ un éclis d’or, accroc de l’astre jaune, éteint.
      Vous verrez un bijou dans cet éclat de tain.

      (Tristan Corbière, « Bonsoir », Les Amours jaunes, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1970, p. 740)