éclat

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De l’ancien français esclat. Déverbal de éclater[1].

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
éclat éclats
\e.kla\

éclat \e.kla\ masculin

  1. Partie détachée brusquement d’un corps qui éclate.
    • Les industries archéolithiques et mésolithiques du silex présentent, comme caractères généraux, que des instruments faits d’éclats retouchés de diverses manières ; […]. — (Jacques de Morgan, L’humanité préhistorique : esquisse de préhistoire générale, Paris : La Renaissance du Livre, 1924, p. 57)
    • Sous le choc, la vitre vola en éclats.
  2. Son, bruit plus ou moins violent qui se fait entendre tout à coup.
    • On se serait cru chez un grand seigneur d’autrefois, n’eussent été l’allure vulgaire et les éclats de voix canailles qui attestent chez notre amphitryon un muflisme inégalable. — (Octave Mirbeau, Le gamin qui cueillait les ceps, dans La vache tachetée, 1918)
    • Les éclats de la foudre, de tonnerre, de voix, de rires
    • Rire aux éclats.
  3. (Figuré) Bruit, rumeur, scandale.
    • Cette affaire fait éclat, fait de l’éclat, grand éclat, beaucoup d’éclat.
    • Cet homme est emporté, il est à craindre qu’il ne fasse quelque éclat mal à propos.
  4. (Par extension) Mesure violente, parti extrême.
    • En venir à un éclat.
  5. Lueur brillante, effet d’une vive lumière, et en général de ce qui produit sur la vue, par une apparence brillante, un effet analogue à celui de la lumière.
    • Les élégantes composaient les rosés de leur teint à l’aide d’un vermillon habilement nuancé ; le kohl d’Egypte servait à faire ressortir l’éclat des yeux, […] — (Emile Jonveaux, Curiosités de la toilette - La recherche de la beauté, dans « Musée des familles : lectures du soir », p. 323, 1867)
    • La laine est d'autant meilleure que les brins sont égaux […]. Enfin on recherche le lustre, l'éclat, puis le moelleux qui s'apprécie au toucher. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature ; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Par un entrebâillement de rideaux, un rayon de soleil planta dans la pièce sa lance d’or, et son éclat, […], sembla transformer la chambre du poêle du père Jourgeot. — (Louis Pergaud, La Vengeance du père Jourgeot, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Les crayons pour les lèvres sont destinés soit à empêcher celles-ci de gercer, soit à leur donner un éclat spécial. — (Marcel Hégelbacher, La Parfumerie et la Savonnerie., 1924, p. 131)
  6. Effet de lumière, vif et variable.
  7. (Figuré) Ce qui brille dans un style, une pensée, un bon mot.
    • Cette pensée a moins de solidité que d’éclat.
    • Le style de cet écrivain a de l’éclat.
  8. (Figuré) Gloire, illustration, splendeur, magnificence.
    • Ses belles actions répandirent un grand éclat sur sa famille.
    • Être ébloui par l’éclat des grandeurs, des richesses.

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]


Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]