partie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Participe passé substantivé de partir au sens étymologique de « répartir, partager » → voir parti. Comparez avec l’occitan partida, partia, l'espagnol partida, l'italien partita.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
partie parties
\paʁ.ti\

partie \paʁ.ti\ féminin

  1. Portion d’un tout, morceau d’un ensemble.
    • Souvent on voit la partie inférieure du nuage s’effranger en averses pour inonder de pluie les pentes basses. — (Élisée Reclus, La terre: description des phénomènes de la vie du globe, volume 1, 1868, page 219)
    • Les ouvriers ouvrirent la voiture et commencèrent à en tirer toutes les parties constitutives de la guillotine qu’on devait ériger, ici même. — (Ivan Tourgueniev, L’Exécution de Troppmann, avril 1870, traduction française de Isaac Pavlovsky, publiée dans ses Souvenirs sur Tourguéneff, Savine, 1887)
    • Avant d'être envoyé au moulin, le blé est préalablement soumis chez les cultivateurs à un vannage qui en sépare une partie des corps les plus légers. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 107)
    • En ce jour, on installait à la place d'honneur de l'humble sanctuaire une nouvelle statue de Marie-Immaculée, belle et bien traitée dans toutes ses parties. — (Ch. de Beaumasset, « Sainte-Barbe et Notre-Dame-de-Bon-Secours à Saint-Étienne », dans L’Écho de Fourvière, chronique lyonnaise, n° 199 du 12 octobre 1867, Lyon, page 334)
  2. (Mathématiques) Sous-ensemble.
  3. Quantité, portion de.
    • Pour enlever une grande partie de ces traces utilisez une bombe nettoyante.
  4. (Sport) Affrontement ludique entre deux ou plusieurs personnes.
    • Les matches se disputaient au milieu d’un grand vacarme produit par les cris des parieurs comme les parties de chistera en Espagne. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil ; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Nous disputions une partie de jeu de dames.
  5. Profession ou spécialité.
    • C’est un médecin très compétent dans sa partie.
  6. (Musique) Ce que chaque voix ou instrument particulier doit faire dans un morceau d’ensemble, et la copie séparée de cela.
    • Le trio à cordes a été ajouté et la partie de flûte a été conservée.
    • Quelquefois il me disait de me promener devant lui avec Pierrette, et il nous faisait chanter ensemble, nous apprenant à chanter en partie. — (Alfred de Vigny, Servitude et grandeur militaires, 1835)
  7. Moment ou instant agréable.
    • Les parties de pêche au bord de la Cuisance lui plaisaient; il admirait les coups d’épervier lancés d'une main vigoureuse par Jules Vercel. — (René Vallery-Radot, La vie de Pasteur, Hachette, 1900, Flammarion, 1941, page 12)
    • Ce n’était pas une partie de plaisir.
    • Il fit rapidement ses préparatifs, ramassa un aviron qu’il avait caché d’avance dans le fond, le fit glisser à l’arrière et se mit à « godailler » tout en continuant ses explications d’un ton joyeux, et comme s’il ne s’était rien passé de plus extraordinaire que ce qui se passe au cours d’une partie de plaisir. — (Maurice Leblanc, La Comtesse de Cagliostro, 1924)
  8. Réception, fête.
  9. (Droit) Personne qui est partie prenante.
    • Le Président donnera la parole aux parties dans l’ordre suivant : les victimes, le Procureur et enfin la défense.
    • Ainsi que je m’y attendais, ils se sont récusés. Vous comprenez, ces messieurs sont parties au procès. Leur refus était parfaitement correct. — (Pierre Benoit, La Chaussée des géants, 1922, Albin Michel, réédition Le Livre de Poche, pages 240-241)
    • Il est plus que certain que des transactions sont intervenues entre les deux parties, au grand dam du Trésor. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • L’amîn est celui dont l’écriture, dans les contrats, actes et autres documents, fait foi. Il doit donc bénéficier de la confiance de toutes les parties. — (Paul Bonnenfant, Sanaa: Architecture domestique et société, CNRS Éditions, 2014, page 92)
  10. Celui dont un avocat, ou un avoué, défend le droit ou les prétentions.
    • En cas de litiges, l’avocat assure le rôle de médiateur, cherchant à concilier les parties adverses.
  11. (Familier) (Au pluriel) Ellipse de parties sexuelles, génitales, testicule.
    • Il reçut un coup dans les parties.
  12. Abréviation de partie fine.

Abréviations[modifier le wikicode]

Portion d’un tout :

Holonymes[modifier le wikicode]

(Musique) Copie (livret) décrivant la musique jouée par une voix
(Mathématiques) Sous-ensemble

Synonymes[modifier le wikicode]

Portion d’un tout :

Affrontement ludique :

Profession ou spécialité :

Voix ou instrument :

Réception, fête :

Moment, instant agréable :

Celui qui plaide ou défend :

Celui dont un avocat défend le droit :

Personnes qui contractent ensemble :

Parties génitales :

Antonymes[modifier le wikicode]

Portion d’un tout :

Quantité, nombre :

Affrontement ludique :

Voix ou instrument :

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]

Forme d’adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin parti
\paʁ.ti\

partis
\paʁ.ti\
Féminin partie
\paʁ.ti\
parties
\paʁ.ti\

partie \paʁ.ti\

  1. Féminin singulier de parti.

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe partir
Participe Présent
Passé
(féminin singulier)
partie

partie \paʁ.ti\

  1. Participe passé féminin singulier de partir.
    • Et, je crois que j’ai compris que j’étais brestoise quand j’en suis partie. — (journal Le Télégramme, édition Morlaix, 29 juillet 2022, pages locales, page 20)

Prononciation[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin partire (« diviser »).

Nom commun [modifier le wikicode]

partie *\Prononciation ?\ féminin

  1. Partie (portion, section, morceau).
    • En romanz dirai de sa vie / Des miracles une partie. — (Vie de Saint Nicolas, 1135-1150)

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • « partie », dans Dictionnaire du moyen français (1330-1500), 2010, 4e édition → consulter cet ouvrage
  • Walther von Wartburg, Französisches Etymologisches Wörterbuch. Eine darstellung des galloromanischen sprachschatzes, Bonn, 1928
  • Frédéric GodefroyDictionnaire de l’ancienne langue française et de tous ses dialectes du IXe au XVe siècle, édition de F. Vieweg, Paris, 1881–1902 → consulter cet ouvrage
  • WACE, Vie de sainte Marguerite, Conception de Nostre Dame et Vie de Saint Nicolas, édition bilingue, Publication, traduction, présentation et notes par Françoise Le Saux et Nathalie Bragantini-Maillard, édition Honoré Champion, Paris, 2019, p. 380-381.

Tchèque[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du français partie.

Nom commun [modifier le wikicode]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif partie partie
Génitif partie partií
Datif partii partiím
Accusatif partii partie
Vocatif partie partie
Locatif partii partiích
Instrumental partií partiemi

partie \partɪjɛ\ féminin

  1. Partie, passage, plus couramment část.
    • Přečti nám tu partii, kde autor hovoří o lidských vztazích.
      Lis-nous ce passage où, etc.
  2. (Jeux) Partie, plus couramment hra.
    • Šachový velmistr dovede hrát i několik partií najednou.
    • karetní partie, partie de cartes.
  3. Partie du corps.
  4. Parti, personne bonne à marier.

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • partie sur l’encyclopédie Wikipédia (en tchèque)