Portail:Ancien français

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Rolandfealty.jpg

Bienvenue sur le portail de l’ancien français.


Sommaire


Catégories

contribuer Vocabulaire

projets Nature des mots

projets Les affixes

contribuer Annexes

Généralités

Déclinaisons

L’ancien français possède deux genres ; le masculin et le féminin, la plupart des noms neutres en latin sont devenus des noms masculins. Il possède aussi deux cas de déclinaisons, le cas sujet et le cas régime :

  • Le cas sujet correspond au nominatif et au vocatif en latin. Il s’agit de celui qui réalise l’action, par exemple dans la phrase « le chat joue avec la balle », « chat » est le sujet et « balle » est l’objet.
  • Le cas régime correspond à tout ce qui reste ; l’accusatif, le datif, et génitif, le locatif et l’ablatif en latin. Il s’agit de l’objet, donc « balle » dans l’exemple précédent.
  • De façon générale, au pluriel les noms féminins suivent les mêmes règles qu’en français moderne : une fille → les filles (pour le cas sujet et le cas régime).
  • C’est plus compliqué pour les noms masculins. Le cas régime ressemble au français moderne (le maistre → les maistres) mais le cas sujet fait l’inverse (li maistres → li maistre).
  • Il existe des noms irréguliers bien sûr, par exemple suer, pute et none.
Les modèles de déclinaison.

Conjugaison

Voir Annexe:Conjugaison en ancien français

Les conjugaisons en ancien français se rapprochent beaucoup du français moderne. Voir par exemple chanter et doner pour deux conjugaisons dites « typiques ».

Voir aussi


Des ressources pour l’ancien français dans les autres projets Wikimédia :
Wikipédia
Articles