chanter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Date à préciser) Du latin cantare de même sens.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

Chanter lors d’un concert. (1)

chanter /ʃɑ̃.te/ transitif, intransitif 1er groupe (conjugaison)

  1. (Musique) Moduler sa voix sur plusieurs tons, suivre un morceau de musique vocale.
    • Chanter bien.
    • Chanter avec goût.
    • Chanter juste, agréablement, passablement.
    • Chanter à pleine voix.
    • Chanter faux.
    • Chanter en musique.
    • Chanter en faux-bourdon.
    • Chanter en chœur.
    • Aussi à Lima, tous les étrangers vont-ils à l’église, non pour entendre chanter aux moines l’office divin, mais pour admirer, sous leur costume national, ces femmes d’une nature à part. (Flora Tristan, Les Femmes de Lima, dans Revue de Paris, tome 32, 1836)
    • Nous croisons une charrette qui porte huit paysans entassés; ils chantent en parties un air noble et grave comme un choral. (Hippolyte Taine, Voyage en Italie, vol.2, 1866)
    • Étonnez-vous donc, après tout ça, que les Évêques aient chanté le Te Deum pour Napoléon III ; l'homme couvert de sang ne leur déplait pas. (Émile Thirion, La Politique au village, p. 132, Fischbacher, 1896)
    • Ce qu’elle chantait – ah ! la fatale et maudite chanson ! –, c’était une vieille romance larmoyante et tendre, pareille à celles que les aveugles nasillent dans les rues. (Octave Mirbeau, Contes cruels : La Chanson de Carmen (1882))
    • Les Mangaréviens, qui chantaient harmonieusement, se servaient fort mal de la mandoline et de l’accordéon, et jadis leurs instruments préférés pour les danses étaient les tambours en bois. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
  2. Faire le cri ou le bruit mélodieux de son espèce, gazouiller.
    • L’alouette a chanté.
    • Je me souviens que, dans les champs, les grillons chantaient et que, très loin, à la lisière du bois, j’entendais le chat-huant sonnant les heures nocturnes... (Octave Mirbeau, Le colporteur,)
    • Un grondement errait dans les sapins, des mésanges chantaient, on ne savait pas où. (Alphonse de Châteaubriant, Monsieur des Lourdines, chap.2, 1910)
    1. Faire son cri en parlant du coq, coqueriquer.
      • Le coq a chanté.
    2. Faire son cri en parlant de la cigale, striduler.
      • La cigale chante.
  3. (Littéraire) Bruire harmonieusement.
    • En vain, j’avais cherché un ru, dont l’eau fraîche chante sous les feuilles, ou bien une source, comme il s’en trouve pourtant beaucoup dans le pays. (Octave Mirbeau, Le Père Nicolas, dans Lettres de ma chaumière, 1885)
  4. Publier, célébrer, raconter.
    • Les poètes hébreux ont chanté un espoir de revanche qui existait au cœur de persécutés ; mais jusqu’au second siècle de notre ère les Juifs ont demandé cette revanche aux armes. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.VII, La morale des producteurs, 1908, p.339)
    • Homère a chanté la colère d’Achille.
  5. Dire quelque chose.
    • Que me chantez-vous là?
    • Il chante toujours la même chose.
    • Que chante cette lettre ?
    • Chanter les louanges de quelqu’un, faire de grands éloges d’une personne.
    • Tout le monde chante vos louanges.
    • Il chante toujours la même chanson, la même antienne, il répète toujours la même chose.
  6. Réciter, déclamer ou lire d’une manière qui n’est pas naturelle et qui approche du chant.
    • Ce comédien, ce prédicateur chante.
  7. Exécuter la partie mélodique d’un morceau de musique, en parlant des instruments, par opposition à ceux qui ne font qu’accompagner.
    • La basse seule chante dans ce morceau.
  8. (Argot) Dénoncer, trahir, donner.
    • J'ai pas d'amour qu'mon homme et, d'vant ta gueule, tu penses que j'vas chanter ! (Francis Carco, Jésus-la-Caille, chap. V)
  9. Plaire, agréer.
    • Si cela me chante, si cela me plait.
    • Alors, je dois revenir demain ?
      − Si ça vous chante.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Composés[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Troponymes[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Ancien français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin cantō (même sens).

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

chanter 1er groupe (conjugaison)

  1. Chanter.

Variantes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier | modifier le wikicode]

Anglais[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
chanter
/Prononciation ?/
chanters
/Prononciation ?/

chanter /Prononciation ?/

  1. Scandeur, scandeuse.

Romanche[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

chanter /Prononciation ?/

  1. Chanter.
Note[modifier | modifier le wikicode]
Forme et orthographe du dialecte puter.