bruit

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : bruît

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Déverbal de bruire.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
bruit bruits
\bʁɥi\
Un fort bruit (7) sur une photographie.
10 secondes d’un échantillon de bruit (7)

bruit \bʁɥi\ masculin

  1. Manifestation sonore déplaisante.
    • Le gardien ouvrit avec précaution, la porte tourna sans bruit sur ses gonds et tous nous entrâmes doucement et sans parler […]. — (Ivan Tourgueniev, L'Exécution de Troppmann, avril 1870, traduction française de Isaac Pavlovsky, publiée dans ses Souvenirs sur Tourguéneff, Savine, 1887)
    • La veille de Noël, pendant la nuit, je fus réveillé par un bruit de chaîne frottant contre des écubiers. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
  2. (Par extension) Son sans harmonie régulière.
    • Elle s’approcha sans bruit de Charles IX, qui donnait à ses chiens des fragments de gâteaux coupés en portions pareilles. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, vol. I, ch. VI)
    • La pénombre le dissimulait, la rumeur sourde des vaches qui ruminaient dominait le bruit de sa respiration précipitée ; […]. — (Louis Pergaud, La Vengeance du père Jourgeot, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • […], il n'est de bruit qu'un ver qui taraude incessamment les boiseries et dans le plafond, la course d'un rongeur. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Pas un bruit, sauf la pièce qui tombe dans le distributeur, le bruit du moteur, le café qui coule dans le godet en plastique. Personne ne parle. — (Catherine Guibourg, Le oui européen et le non français, La Compagnie Littéraire, 2006, p. 107)
  3. (Par extension) Son peu distinct, confus.
  4. Nouvelle, rumeur qui circule dans le public.
    • Le bruit court que c'est dimanche. Ce n'est pas le curé qui le confirmera. Il a refusé de dire la grand’messe et a célébré l'office dans sa chambre, tout seul. — (Jean Giraudoux, Retour d'Alsace - Août 1914, 1916)
    • On me permettra de dire ici tout de suite […], que les bières strasbourgeoises, contrairement à un bruit que l'on fait courir, n'ont pas dégénéré. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Or, le bruit se répandit bientôt que le juif avait jeté l'hostie dans une cuve d'eau bouillante, à la suite de quoi l'eau aurait rougi sans s'altérer. Et l'on assurait que, depuis ce temps, l'enfant Jésus surnageait dans cette eau, sans qu'il fût possible de l'y enfoncer. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • […] tu sais même qu'on a parlé de suicide. Elles ont fait courir le bruit d'une congestion pour couper les racontars. — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 35)
  5. (Vieilli) Tumulte, trouble, mouvement séditieux.
    • Il y a du bruit dans cette ville.
  6. (Internet) Information sans rapport avec le sujet recherché.
    • Cette liste de diffusion était intéressante mais le nouveau modérateur est beaucoup trop tolérant avec le bruit.
    • Le moteur de recherche doit fonctionner rapidement et efficacement (en minimisant à la fois le silence -informations pertinentes auxquelles on n'a pas accès- et le bruit -informations non pertinentes auxquelles on accède. » — (Jean-Marc Hardy, Réussir son site web en 60 fiches - 3ème édition)
  7. (Électronique) (Informatique) (Audiovisuel) Signal aléatoire et indésirable, voire parasite, se superposant aux signaux utiles.
    • Afin de limiter l’amplitude du bruit de mesure, on réalise un filtrage temporel : pour chaque température imposée par le corps noir, la moyenne des NI est calculée sur une série d'images pour chaque détecteur. — (Vincent Honorat, Analyse thermomécanique par mesure des champs élastomères, thèse de doctorat, Université de Montpellier II, janvier 2006, p.139)

Synonymes[modifier le wikicode]

Manifestation sonore déplaisante
boucan (Familier), bordel (Vulgaire)
Nouvelle qui circule dans le public
ouï-dire, rumeur
Signal électronique aléatoire et indésirable
diaphonie

Antonymes[modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier le wikicode]

→ voir Catégorie:Bruits en français

Manifestation sonore déplaisante
fracas
vacarme
chahut
Son peu distinct
brouhaha

Dérivés[modifier le wikicode]

Composés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Forme de verbe 1 [modifier le wikicode]

Conjugaison du verbe bruire
Participe Présent
Passé (masculin singulier)
bruit
Indicatif Présent
il/elle/on bruit
Imparfait
Passé simple
Futur simple

bruit \bʁɥi\

  1. Participe passé masculin singulier de bruire.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de bruire.
    • S’il est un livre que l’on associe à l’enfer des bibliothèques, c’est bien « l’infâme Justine » du marquis de Sade. Dès sa parution en 1791, le monde des lettres bruit du scandale. — (Alexandre Wenger, Le Crépuscule des Lumières, introduction à Justine ou Les Malheurs de la vertu, Sade, Société éditrice du Monde - Éditions Garnier, coll. « Les Grands Classiques de la littérature libertine », Tome 8, Paris, 2010, p. 9)

Forme de verbe 2[modifier le wikicode]

Conjugaison du verbe bruir
Indicatif Présent
il/elle/on bruit
Imparfait
Passé simple
il/elle/on bruit
Futur simple

bruit \bʁɥi\

  1. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de bruir.
  2. Troisième personne du singulier du passé simple de bruir.

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France : écouter « bruit [bʁɥi] »
  • (Région à préciser) : écouter « bruit [bʁɥi] »
  • France (Massy) : écouter « bruit »
  • France (Paris) : écouter « bruit »


Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • bruit sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

Ancien occitan[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

bruit masculin

  1. Variante de bruich.

Références[modifier le wikicode]

  • François RaynouardLexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844


Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe [modifier le wikicode]

bruit transitif

  1. (Soutenu) Ébruiter.
    • Now that you know, please don't bruit it about.