silence

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : silencé

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Emprunté au latin silentium (« silence »).

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
silence silences
/si.lɑ̃s/

silence /si.lɑ̃s/ masculin

  1. Absence de bruit.
    • Si tout est silence et repos dans les savanes de l’autre côté du fleuve, tout ici, au contraire, est mouvement et murmure : […]. (Chateaubriand, Atala, 1801)
    • Tout était calme autour de lui ; on était arrivé à cette heure mystérieuse de la nuit où la nature semble dormir, et où tous les bruits sans nom de la solitude s’éteignent pour ne laisser, suivant l’expression indienne, entendre que le silence. (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, 1858)
    • Aux arrêts, dans les gares, tous les bruits du dehors – la sonnerie du télégraphe, le clac-clac rythmique du graisseur, […] –, tout cela vous arrive multiplié par le silence, rendu plus net par la nuit. (Octave Mirbeau, La chambre close )
    • Pour la troisième fois, et sur un ton intolérablement agressif, il réitéra son insolente question. Un silence gros de danger suivit. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, page 349, Mercure de France, 1921)
    • Le cri du gravier sous ses bottines, dans le silence, la fit tressaillir. (Pierre Louÿs, Psyché, 1927, p.136)
    • Tout à coup, deux coups de feu brisent le silence de midi. (Jean Rogissart, Passantes d'Octobre, 1958)
  2. Le fait de se taire, de ne plus faire de bruit.
    • […], la jeune fille porta un doigt à sa bouche pour lui commander le silence, et de l’autre main lui fit signe de la suivre. (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
  3. (Par extension) Action de ne pas exprimer sa pensée, oralement ou par écrit, fait de se taire.
    • Il nous semble être retourné au collège, de nouveau nous marchons en rang, nous faisons des devoirs et surtout des pensums, et l'on nous astreint au silence... (Jean Heimveh, Question d'Alsace, 1889)
    • Et rien en effet dans son langage, pas plus que dans ses silences ni dans son attitude, ne décela à sa bourgeoise qu’il avait les sens aux aguets et faisait bonne garde. (Louis Pergaud, La Vengeance du père Jourgeot, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Le silence est l'arme la plus puissante du mal. (Maurice Magre, Le Sang de Toulouse)
  4. Absence de mention d’une chose, du manque de témoignage sur un sujet, sur un fait.
    • Mon manuel fait silence sur ce fait. - Le silence des journaux sur cet incident est significatif.
  5. (Musique) Interruption du son dans une phrase musicale.
    • Ce morceau est coupé par des silences.
  6. (Par extension) Signes qui marquent cette interruption.
    • Il y a sept sortes de silences : la pause, le soupir, le demi-soupir, le quart de soupir, le huitième de soupir et le seizième de soupir.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Antonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Interjection[modifier | modifier le wikicode]

silence

  1. Interjection qui signifie « taisez-vous ! », « taisons-nous ! » ou « cessez de faire du bruit ! », « cessons de faire du bruit ! ».
    • Silence, voyons, dit le maire. Chacun doit écouter avec courtoisie l'adversaire, même s'il est de mauvaise foi, même s'il manque de civilité ! Exprimons-nous poliment. Rétorquons de même, sans nous départir de sang-froid. (Jean Rogissart, Passantes d'Octobre, 1958)

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikicode]

Conjugaison du verbe silencer
Indicatif Présent je silence
il/elle/on silence
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je silence
qu’il/elle/on silence
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
silence

silence /si.lɑ̃s/

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe silencer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe silencer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe silencer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe silencer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe silencer.

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Anglais[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

De l’ancien français silence, emprunté au latin silentium (sens identique).

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
silence
/ˈsaɪləns/
silences
/ˈsaɪlənsəz/

silence

  1. Silence.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

Temps Forme
Infinitif to silence
/ˈsaɪləns/
Présent simple,
3e pers. sing.
silences
/ˈsaɪlənsəz/
Prétérit silenced
/ˈsaɪlənst/
Participe passé silenced
/ˈsaɪlənst/
Participe présent silencing
/ˈsaɪlənsɪŋ/
voir conjugaison anglaise

silence

  1. Faire taire, réduire au silence.

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Ido[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin silentium (sens identique).

Adverbe[modifier | modifier le wikicode]

silence /si.ˈlɛn.ʦɛ/

  1. Silencieusement, en silence.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]