silencieux

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin silentiosus.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin silencieux
\si.lɑ̃.sjø\
Féminin silencieuse
\si.lɑ̃.sjøz\
silencieuses
\si.lɑ̃.sjøz\

silencieux \si.lɑ̃.sjø\

  1. Qui garde le silence.
    • Ils devinrent silencieux comme deux joueurs qui se défient l’un de l’autre. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • L’un était […] probablement silencieux par ordre ; l’autre, gêné de trouver Mikkelsen et Münck parlant sa langue, était d’une loquacité un peu déconcertante. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  2. Que l’on exprime par le silence.
    • Une douleur silencieuse.
    • Une colère silencieuse.
  3. (Par extension) Qualifie une personne qui parle peu, qui garde habituellement le silence.
  4. Qualifie les choses qui font peu de bruit.
    • Ils nous dévisagèrent tous du même coup d’œil et sans paraître reconnaître Bob qui, sobrement, distribuait de silencieuses poignées de main, retombèrent dans leurs réflexions. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • Ce moteur est très silencieux.
  5. Qualifie les lieux où l’on n’entend pas de bruit.
    • Les nuages cessaient de ressembler à des cimes neigeuses ; ils devenaient immatériels et révélaient dans leur contexture un tourbillonnement immense et silencieux. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 96 de l’édition de 1921)
    • Les garçons revenus du service militaire ont trouvé de plus en plus ennuyeuses les soirées du Causse enténébré et silencieux. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  6. (Figuré) Dont on ne parle pas ; qui n’est peu ou pas connu.
    • En 2020, San Francisco – qui possède le taux de mortalité par Covid-19 le plus faible de toutes les grandes villes américaines – a perdu deux personnes par jour, en moyenne, à cause de la drogue. Une épidémie « silencieuse », terrée dans les contre-allées du centre-ville et les chambres d’hôtel pour indigents. — (Corine Lesnes, La drogue, l’épidémie silencieuse qui ravage San Francisco, Le Monde. Mis en ligne le 22 février 2021)

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

  • Aide sur le thésaurus silencieux figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : arme.

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier et pluriel
silencieux
\si.lɑ̃.sjø\

silencieux \si.lɑ̃.sjø\ masculin, singulier et pluriel identiques

  1. (Mécanique) Dispositif qui, dans un moteur à explosion, sert à amortir le bruit provenant de l’expulsion des gaz brûlés.
  2. (Acoustique, Audiovisuel) Dispositif électronique qui réduit ou supprime automatiquement le signal de sortie d’un récepteur de radiodiffusion sonore ou d’un syntoniseur, en particulier pendant les réglages d’accord.
  3. (Armement) Dispositif destiné à réduire le bruit du coup de feu d’un pistolet.
  4. (Armement) (Par métonymie) Arme à feu équipée d’un silencieux.
    • Un Croate, les larmes aux yeux, remarqua l’écusson bordé orné d’un tigre. Hors de lui, il décocha un coup de pied aux deux cadavres. John fit signe à Marcelius, que ce geste choqua, de ne pas s’en mêler. L’Anglais s’en voulu de n’avoir pas achevé le Serbe d’un coup de silencieux. — (Lucien Desprez, La Croisade des jouvenceaux, Éditions Publibook, Paris, 2001, p. 198)
  5. (Familier) Pet silencieux.
    • Lâcher un silencieux.

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Acoustique

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]