silencieux

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin silentiosus.

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin silencieux
\si.lɑ̃.sjø\
Féminin silencieuse
\si.lɑ̃.sjøz\
silencieuses
\si.lɑ̃.sjøz\

silencieux \si.lɑ̃.sjø\

  1. Qui garde le silence.
    • Ils devinrent silencieux comme deux joueurs qui se défient l’un de l’autre. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • L’un était […] probablement silencieux par ordre ; l’autre, gêné de trouver Mikkelsen et Münck parlant sa langue, était d’une loquacité un peu déconcertante. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  2. Que l’on exprime par le silence.
    • Une douleur silencieuse.
    • Une colère silencieuse.
  3. (Par extension) Qualifie une personne qui parle peu, qui garde habituellement le silence.
  4. Qualifie les choses qui font peu de bruit.
    • Ils nous dévisagèrent tous du même coup d’œil et sans paraître reconnaître Bob qui, sobrement, distribuait de silencieuses poignées de main, retombèrent dans leurs réflexions. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • Ce moteur est très silencieux.
  5. Qualifie les lieux où l’on n’entend pas de bruit.
    • Les nuages cessaient de ressembler à des cimes neigeuses ; ils devenaient immatériels et révélaient dans leur contexture un tourbillonnement immense et silencieux. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 96 de l’éd. de 1921)
    • Les garçons revenus du service militaire ont trouvé de plus en plus ennuyeuses les soirées du Causse enténébré et silencieux. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)

Synonymes[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

  • Aide sur le thésaurus silencieux figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : arme.

Traductions[modifier]

Nom commun [modifier]

Invariable
silencieux
\si.lɑ̃.sjø\

silencieux \si.lɑ̃.sjø\ masculin, singulier et pluriel identiques

  1. (Mécanique) Dispositif qui, dans un moteur à explosion, sert à amortir le bruit provenant de l’expulsion des gaz brûlés.
  2. (Audiovisuel-Acoustique) Dispositif électronique qui réduit ou supprime automatiquement le signal de sortie d’un récepteur de radiodiffusion sonore ou d’un syntoniseur, en particulier pendant les réglages d’accord.
  3. (Armement) Dispositif destiné à réduire le bruit du coup de feu d’un pistolet.
  4. (Armement) (Par métonymie) Arme à feu équipée d’un silencieux.
    • Un Croate, les larmes aux yeux, remarqua l’écusson bordé orné d’un tigre. Hors de lui, il décocha un coup de pied aux deux cadavres. John fit signe à Marcelius, que ce geste choqua, de ne pas s’en mêler. L’Anglais s’en voulu de n’avoir pas achevé le Serbe d’un coup de silencieux. — (Lucien Desprez, La Croisade des jouvenceaux, Éditions Publibook, Paris, 2001, p. 198)
  5. (Familier) Pet silencieux.
    • Lâcher un silencieux.

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]