pendant

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Participe présent de pendre.

Adjectif[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin pendant
\pɑ̃.dɑ̃\
pendants
\pɑ̃.dɑ̃\
Féminin pendante
\pɑ̃.dɑ̃t\
pendantes
\pɑ̃.dɑ̃t\

pendant

  1. Qui pend.
    • Des manches pendantes.
    • Des joues pendantes.
    • Ce chien a de belles oreilles bien pendantes.
    • Marcher, aller les bras pendants.
    • Être assis les jambes pendantes.
  2. (Droit) Qualifie les blés, les fruits qui sont sur la terre et dont on n’a pas encore fait la récolte.
    • Les fruits pendants par les racines.
  3. (Droit) En cours, non terminé.
    • Ce procès est pendant à tel tribunal, c’est tel tribunal qui en est saisi, il y a instance pour cela à tel tribunal.
    • Quelle est l’affaire pendante entre toi et notre frère Brian de Bois-Guilbert ? (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Le roi fit un geste violent.
      — Au diable les affaires pendantes ! Valets ! amenez ma monture !
      (Pierre Louÿs, Les aventures du roi Pausole, 1901)
    • Sire, maintes affaires sont pendantes qui me requièrent. Puis-je me retirer ? (Maurice Druon, Les Rois maudits, tome 2, « La Reine étranglée »)

Dérivés[modifier]

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
pendant pendants
\pɑ̃.dɑ̃\

pendant \pɑ̃.dɑ̃\ masculin

  1. Partie du baudrier ou du ceinturon au travers de laquelle on passe l’épée pour l’y pendre.
    • Pendant de baudrier ou de ceinturon.
    • Et pendant que la bonne femme nettoyait la poêle après l'avoir passée au feu, Sylvie dénouait des pendants de sa ceinture une petite clef d'un acier ouvragé qu'elle me fit voir avec triomphe. (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Sylvie, 1854)
  2. Pendentif, parure d’oreilles.
    • Des pendants d’oreilles de diamants.
  3. (Arts) Paire d’œuvres de caractère analogue et de proportions à peu près égales, et destinés à se correspondre.
    • Mademoiselle, oserai-je vous demander si vous avez donné un pendant à ce charmant paysage que vous présentâtes l'autre jour au maréchal ? (Delphine de Girardin, Lady Tartuffe, 1853, acte I, sc. 13)
  4. (Par extension) (Figuré) Ce qui accompagne.
    • Ce même digne garde forestier, à qui nous sommes redevables de cette excellente venaison, t’aura bien laissé une petite barrique de vin des Canaries, […], pour servir de pendant à ce noble pâté. (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Préposition[modifier]

pendant \pɑ̃.dɑ̃\

  1. Durant ; tout au long de.
    • […], je passe une nuit excellente dans mon lit de camp, et mon long sommeil réparateur n'est interrompu que pendant quelques instants par des aboiements furibonds répondant aux glapissements lointains d'un chacal. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 40)

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Forme de verbe[modifier]

Conjugaison du verbe pendre
Participe Présent pendant
Passé

pendant \pɑ̃.dɑ̃\

  1. Participe présent de pendre.

Prononciation[modifier]

Références[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

Du français pendant.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
pendant
\ˈpɛn.dənt\
pendants
\ˈpɛn.dənts\

pendant \ˈpɛn.dənt\

  1. (Bijouterie) Pendentif.

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Voir aussi[modifier]

  • pendant sur Wikipédia (en anglais) Wikipedia-logo-v2.svg