correspondre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : correspòndre

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin cum, (« avec ») et respondere, (« répondre »).

Verbe[modifier]

correspondre intransitif ou pronominal 3e groupe (conjugaison) (pronominal : se correspondre)

  1. Être en rapport de symétrie et d’harmonie avec quelque chose.
    • Ces symptômes correspondent sans doute à des lésions du myocarde ou du péricarde qui ont été constatées en effet quelquefois. (Charles-Albert Vibert, Précis de toxicologie clinique et médico-légale, Paris, Baillière, 1907, p.224)
    • La durée de l'essai de 90 minutes, […], a été choisie parce qu'elle correspond au temps mis par le bol alimentaire pour parcourir le tube digestif de l'insecte. (René Guy Busnel, Études physiologiques sur le Leptinotarsa decemlineata Say, Paris : libr. E. Le François, 1939, p.63)
    • Un chien parisien coûte 75 € par an en motocrottes à la mairie de Paris. Ce montant correspond environ au prix de l’amende (sous forme d’écotaxe) pour une crotte de chien à New York. (Franck Bien et ‎Sophie Meritet, Microéconomie - Les défaillances de marché, Pearson Education France, 2014, p. 102)
  2. On dit aussi « se correspondre ».
    • Ces deux pavillons se correspondent.
  3. (Figuré) Répondre par ses sentiments, par ses actions, etc., aux sentiments, aux intentions d’une autre personne.
    • La malade et son médecin marchaient du même pas sans être étonnés d'un accord qui paraissait avoir existé dès le premier jour où ils marchèrent ensemble, ils obéissaient à une même volonté, s'arrêtaient, impressionnés par les mêmes sensations, leurs regards, leurs paroles correspondaient à des pensées mutuelles. (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Note : On dit plutôt aujourd’hui : répondre.
  4. Avoir des relations, des communications.
    • Mais l'homme de confiance dont il se sert pour correspondre avec le préfet des Gaules, Félix, est un juif, nommé Gozola. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • L’inondation empêche cette ville de correspondre avec la capitale.
  5. Il se dit spécialement dans ce sens des moyens de transport communiquant entre eux.
    • Ce train correspond avec l’express paris- Bordeaux.
  6. Avoir un commerce de lettres avec quelqu’un.
    • J’ai longtemps correspondu avec un tel.
    • Ils correspondent entre eux, ou absolument
    • Ils correspondent.
    • Nous avons cessé de correspondre.

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]