égal

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : egal

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Réfection, d’après le latin aequalis, de mêmes sens, des formes populaires uel, oel, evel, ivel. Le passage de qu à g se voit également dans le mot aigle (du latin aquila).

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin égal
\e.ɡal\
égaux
\e.ɡo\
Féminin égale
\e.ɡal\
égales
\e.ɡal\

égal \e.ɡal\

  1. Qui est semblable, soit en nature, soit en quantité, soit en qualité.
    • Les deux chevaliers s'étant donc accordés avec un égal plaisir à se reconnaître frères d'armes , ils se séparèrent pour ce moment, après mille protestations d’amitié. — (Pierre Louis de Rigaud Vaudreuil , Tableau des mœurs françaises aux temps de la chevalerie, Paris : Adrien Égron, 1825, vol. 1, page 65)
    • Deux lignes égales. — Deux poids égaux.
    1. En parlant des personnes.
      • La Perse n’a point de caste. Tous sont égaux chez elle au point de vue religieux. — (Jules Michelet, Bible de l’Humanité, Calmann-lévy, 1876, page 77)
      • Fallait-il vivre inégaux et dissemblables, comme l’église le donnait à penser ? Ou bien égaux et semblables, égaux parce que semblables, comme l’enseignait l’école ? Ou encore égaux et dissemblables, égaux pour faire valoir nos dissemblances, comme le professait la maison ? Un écheveau de perplexités que je ne suis toujours pas sûre de débrouiller aujourd’hui. — (Mona Ozouf, Composition française, Gallimard, 2009, collection Folio, page 156)
      • Tous les hommes naissent libres et égaux du point de vue de leur dignité et de leurs droits.
      • Cela est bon entre égaux.
      • Traiter d’égal à égal.
  2. (Mathématiques) Absolument identique, exactement le même. — Note d’usage : L’adjectif “égal” peut être suivi de la préposition “à” et d’une certaine façon de désigner cet objet égal, le même objet.
    • Deux fois cinq est (égal à) dix, deux fois trois et demi est égal à sept.
    • En géométrie, deux points égaux sont confondus en un seul et même point.
  3. Toujours le même, invariant, constant, uniforme.
    • Un mouvement toujours égal.
    • Son pouls est très égal.
    • Il a toujours marché d’un pas égal.
    • Pendant des semaines, Camille se montrait d’un caractère égal, attentif à prévenir les désirs de Graux et à lui éviter la moindre contrariété. — (Georges Simenon, Le Blanc à lunettes, ch. IV, Gallimard, 1937)
  4. Qui n’est point raboteux, qui est de niveau.
    • Une aire bien égale.
    • Un chemin bien égal.
    • Une allée bien égale.
  5. Indifférent, sans importance.
    • Tout lui est égal.
    • Qu’on l’approuve, qu’on le blâme, tout lui est égal.
    • Cela m’est égal. Des deux choses en question, des deux partis proposés, on n’aime pas plus l’un que l’autre.
    • Qu’il reste ou qu’il s’en aille, cela m’est égal, m’est parfaitement égal.

Dérivés[modifier le wikicode]

Proverbes et phrases toutes faites[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
égal
\e.ɡal\
égaux
\e.ɡo\

égal \e.ɡal\ masculin (pour une femme on dit : égale)

  1. Celui qui est de même rang, de même nature, de même qualité qu’un autre.
    • Le trisaïeul de son trisaïeul était l’égal, le compagnon, le pair du roi ; à ce titre il est lui-même d’une classe privilégiée, celle des gentilshommes ; […]. — (Hippolyte Taine, Philosophie de l’art, Germer Baillière, Paris, 1865, page 134)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • égal sur le Dico des AdosLe Dico des Ados small logo.svg

Références[modifier le wikicode]