ket

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : két, kẹt, kết

Conventions internationales[modifier le wikicode]

Symbole [modifier le wikicode]

ket invariable

  1. (Linguistique) Code ISO 639-3 du ket.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Nom commun 1) Altération du bruxellois ketje, du néerlandais kerel, ou plus probablement du diminutif kereltje ou kerltje[1].
(Nom commun 2) Du ket kɛʔt (« être humain »).
(Nom commun 3) Du nom de la notation bra-ket inventée par Paul Dirac.

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

ket \kɛt\ masculin

  1. (Belgique) Un jeune, un gosse.
  2. (Belgique) Surnom affectueux.

Synonymes[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

ket \Prononciation ?\ masculin (Au singulier)

  1. Isolat implanté en Sibérie de la famille des langues ienisseïennes.
    • En ket, le sens est exclusivement celui d’« écorce de bouleau » (le mot pour « bouleau » est différent). — (Sylvain Auroux, Les langues du monde, 1999)

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 3[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
ket kets
\kɛt\

ket \kɛt\ masculin

  1. (Physique) Vecteur, dans l’espace de Hilbert, en particulier représentant l’état d’un système quantique ; le complexe conjugué d’un bra. Symbolisé par |…〉.

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Louis Quiévreux, Dictionnaire du Dialecte bruxellois, Editions des Régionalismes, 2017, p. 77, ISBN 9782824051666

Breton[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1472)[1] Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adverbe [modifier le wikicode]

ket \keːt\, \ket\, \ke\ devant une consonne

  1. Pas.
    • N'ouzon ket petra eo.
      Je ne sais pas ce que c’est.
  2. En association avec ne et le verbe de la question, marque le désaccord sur une question affirmative : non.
    • — Ha brav eo an amzer e Naoned ? — N’eo ket.
      — Il fait beau à Nantes ? — Non.

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Question Réponse
accord désaccord
affirmative ya ne ... ket
négative nann geo

Variantes dialectales[modifier le wikicode]

  • pas : non, désaccord sur une question affirmative (breton vannetais)

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Martial Ménard, Devri : Le dictionnaire diachronique du breton, 2018 → consulter cet ouvrage