autre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin alter (« autre, autrui, contraire ») via l’ancien français altre.

Adjectif indéfini[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
autre autres
\otʁ\

autre \otʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Adjectif marquant que les personnes ou les choses dont on parle sont différentes de celles dont on vient de parler.
    • Les sociétaires soumis à l’assurance obligatoire auront à supporter deux tiers du montant des cotisations, l’autre tiers est à la charge du patron. (Statut de la Caisse locale générale de secours en cas de maladie pour l’arrondissement de Metz-campagne - Valable à partir du 1er janvier 1914, § 49, imp. H. Jauch, Metz, 1914, p.80)
  2. Supérieur en mérite, plus important, de plus grande conséquence.
    • L’homme que vous me citez est habile, mais celui dont je vous parle est un bien autre homme.
    • Ce vin de Mâcon est bon, mais celui dont je vous parle est bien d’autre vin, est un tout autre vin.
    • Vous loger, passe ; mais vous nourrir, c’est une autre affaire.
  3. Se dit aussi dans le sens de « second », pour exprimer la ressemblance, l’égalité, la conformité qu’il y a entre deux personnes ou entre deux choses.
    • C’est un autre Alexandre, un autre César.
    • Il le regarde comme un autre lui-même.
    • Cette ville est un autre Paris.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
autre autres
\otʁ\

autre \otʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Personne différente de la personne qui parle, autrui.
    • Le chef de bande fumait une cigarette […]. Les autres sniffaient de la colle à l’ombre des carcasses de frigo. (Caryl Férey, Condor, Éditions Gallimard (Série noire); 2016, chap. 14)
    • J’aime mieux que vous l’appreniez d’un autre que de moi.
    • Quelque autre vous le dira mieux que moi.
    • Quel autre s’en serait avisé ?
    • À votre place, un autre se serait empressé de venir.
    • Tout autre que lui ne s’en serait pas si bien tiré.
    • C’est à lui que je veux avoir affaire et non à d’autres.
    • D’autres sauraient vous flatter ; moi, je vous dis la vérité.
    • Il est plus aisé d’être sage pour soi que pour les autres.
    • Vous rejetez toujours la faute sur les autres.
    • Il se méfie toujours des autres.
  2. S’emploie également par opposition à un ou une pour distinguer deux êtres ou deux choses ou bien encore deux groupes d’êtres ou de choses déterminés ou indéterminés.
  3. (Moderne) Toute personne appartenant à une culture différente. Note : Toujours au masculin singulier, avec article défini, et parfois la majuscule : l’autre, l’Autre.
    • [...] le nationalisme canadien serait ouvert sur le monde, accueillant à la diversité culturelle et moderne, alors qu’au contraire le nationalisme québécois carburerait à la peur de l'autre, se nourrissant d’une volonté de repli ethnique, et portant en lui les traces d’une certaine intolérance. (Danic Parenteau, « “Le Canada est fait, maintenant il faut faire les Canadiens!” Essai sur le processus de construction identitaire national canadien », in Argument, vol. 19, n° 2, printemps-été 2017, p. 91)

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Proverbes et phrases toutes faites[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Occitan[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin alter.

Adjectif indéfini[modifier]

autre \ˈaw.tɾe\ (graphie normalisée) masculin

  1. Autre.

Pronom indéfini[modifier]

autre \ˈaw.tɾe\ (graphie normalisée) masculin

  1. Autre.

Références[modifier]