ressemblance

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De ressemblant.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
ressemblance ressemblances
\ʁə.sɑ̃.blɑ̃s\

ressemblance \ʁə.sɑ̃.blɑ̃s\ féminin

  1. Conformité approximative entre des personnes ou entre des choses.
    • Il serait superflu de rappeler ici le tableau de l'alcoolisme […] ; mais nous voulons appeler l'attention sur la ressemblance que présentent avec lui le caféisme, le théisme, le cocaisme, états pathologiques beaucoup plus rares et beaucoup moins connus, mais pourtant réels. — (Actes de l'Académie nationale des sciences, belles-lettres et des arts de Bordeaux, 3e série, 32e année, Paris, E. Dentu, 1870, p.207)
    • L’acheteur d’une paire de chevaux les recherche, souvent à tort, au point de vue de la ressemblance, au lieu d’exiger la qualité ; le marchand est prévenu d’avance, aussi associe-t-il des animaux très-différents quant à leur valeur, pourvu qu’ils aient même taille et même robe ; […]. — (Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, Jules Pailhès, 1877)
    • Entre l'obélisque de Paris et son frère resté à Louxor, il n'y a plus de ressemblance aucune, et c'est miracle que le nôtre ait su prendre une beauté nouvelle en abandonnant sur la terre égyptienne tout ce qui lui donnait signification et grandeur. — (Pierre Louÿs, La ville plus belle que le monument, dans Archipel, 1932)
  2. (En particulier) (Arts plastiques) Conformité entre l’imitation de l’objet et l’objet imité.
    • Il n’y a guère de ressemblance de cette copie à son original, entre la copie et l’original.
    • Ce portrait est beau, mais la ressemblance n’y est pas.
    • Ce peintre ne se soucie nullement de la ressemblance.
    • Il sait attraper la ressemblance.

Antonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]