imitation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin imitatio.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
imitation imitations
\i.mi.ta.sjɔ̃\

imitation \i.mi.ta.sjɔ̃\ féminin

  1. Action d’imiter ou résultat de cette action.
    • Le palier est long et étroit, le mur est tendu d’une imitation de tapisserie à ramages vert sombre où brille le cuivre d’une applique à gaz. — (Henri Barbusse, L’Enfer, Éditions Albin Michel, Paris, 1908)
    • Sont vains également les efforts tentés par tant de savants pour trouver dans le passé des institutions à imiter, qui seraient capables de discipliner leurs contemporains : l’imitation n'a jamais donné grand'chose de bon et a souvent engendré beaucoup de déboires; […]. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.VII, La morale des producteurs, 1908, p.363)
    • Le matériel est plus onéreux pour la pêche de la crevette grise et les pêches au filet, car il ne faut pas hésiter à investir dans un équipement résistant en évitant les vagues imitations vendues dans les bazars de plage, qui rendront l'âme dès votre première sortie. — (Gérard Houdou & Pascal Durantel, Pêche à pied en bord de mer, Losange, 2005 & Éditions Artemis, 2007, p. 100)
  2. (En particulier) (Art) Ouvrage où l’on s’est proposé d’en imiter d’autres.
    • Si c'est de la sorte que Kaulbach entend le réalisme, nous aimons encore mieux les abstractions les plus nuageuses ou les imitations les plus archaïquement byzantines. — (Théophile Gautier, L'Art moderne, Paris : chez Michel Lévy frères, 1856, p. 272)
    • Cette pièce de vers est une imitation d'une ode d’Horace.
    • (Par ellipse) L’imitation a été mise en vers par Pierre Corneille.
  3. (Art) Ouvrage d’orfèvrerie et de bijouterie où l’on imite, mais sans intention de fraude, l’or, l’argent, les pierres précieuses, l’écaille, l’ivoire, etc.
    • (Par apposition)Voyant que l'amant au membre de gladiateur se redresse à demi, je le refoudroie d'un coup de bouddha en ivoire imitation. — (Frédéric Dard, San-Antonio, n°171 : Du sable dans la vaseline, Fleuve Noir, 1998, chap. 25)
    • Des bijoux, des dentelles en imitation.
    • Vendre, acheter de l’imitation.

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin imitatio.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
imitation
\Prononciation ?\
imitations
\Prononciation ?\

imitation \Prononciation ?\

  1. Imitation.
    • The rap-veggie-beau sat a short distance away, hunched over the bar, snapping matchsticks, glowering across at Eddy with venom, his streetcred as cheap as his imitation bling. — (R. Jay, Triple-Tap, 2011)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]