entendre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin classique intendere (« entendre, tendre vers », au figuré « tendre, diriger (son regard, son esprit, son attention, etc.) vers ») en latin médiéval, il prend le sens de « faire attention à, comprendre, vouloir, décider ; écouter, entendre ». Voyez in- et tendere.

Verbe[modifier]

entendre \ɑ̃.tɑ̃dʁ\ transitif 3e groupe (conjugaison) (pronominal : s’entendre)

  1. Percevoir un son.
    • On entendait vers Noisseville des hourras et des accents lointains d’une musique allemande. (Paul et Victor Margueritte, Le Désastre, p.168, 86e éd., Plon-Nourrit & Cie)
    • De tradition ardennaise, la fête de l’Assomption est un jour d’orage. Ce dicton, aujourd’hui, se confirmera: le tonnerre commence de se faire entendre. (Isabelle Rimbaud, Dans les remous de la bataille (Journal de guerre), vol.1 : 28 juillet-28 août 1914, Le Mercure de France, 15 Juillet 1916)
  2. (En particulier) Percevoir un son qui n’existe pas.
    • Semblable au déplorable malade d’Edgar Poë, Durtal entendait avec terreur des frôlements de pas dans les escaliers, des cris plaintifs derrière les portes. (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
  3. Écouter d’une oreille attentive.
    • Aussi à Lima, tous les étrangers vont-ils à l’église, non pour entendre chanter aux moines l’office divin, mais pour admirer, sous leur costume national, ces femmes d’une nature à part. (Flora Tristan; Les Femmes de Lima, dans Revue de Paris, tome 32, 1836)
    • La concierge logeait au premier. Elle ne pouvait pas entendre. D’ailleurs elle n’était pas là, […]. (Michel Lambert, La rue qui monte, L’Âge d’Homme, 1992, p.25)
  4. (Désuet) Comprendre.
    • Je ne saisis pas, quant à moi, un seul mot de leur jargon. Ni le maire, ni le curé je ne les entends. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • La rue de Jérusalem, entendez la police, tient ces garnis à l’œil : hôtes de passage, ouvriers journaliers ou escarpes n’échappent pas à sa surveillance […]. (Ange-Pierre Leca, Et le choléra s’abattit sur Paris - 1832, Albin Michel, 1982, p.23)
    • (Absolument)Bonaparte, qui s’y entendait, changeait le titre des gens: il cachait le nom de M. de Talleyrand sous celui de prince de Bénévent; il baronnifiait les marquis et ducalisait les comtes. La recette est assez bonne , et nous la recommandons fortement à qui de droit. (Les nouvelles recrues du Château, dans La Mode: revue des modes, jeudi 25 décembre 1845, Paris : imprimerie d’Edouard Proux & Cie, p.540)
  5. Apprendre, prendre connaissance de quelque chose (l’objet désigne soit un propos, un message, un rapport destiné au sujet, soit la personne qui le lui adresse).
    • Ce sont là de ces choses qu’il ne faut pas entendre. (Charles-Augustin Sainte-Beuve, Poisons, 1869, p. 24)
    • Chaque compagnie était convoquée immédiatement à l’effet d’entendre son capitaine. (Verlaine, Œuvres complètes, t. 4, L. Leclercq, 1886, p. 132)
    1. (Administration) Consulter.
      • le Conseil d’État, entendu, décrète... (Code pêche fluv., 1875, p. 53)
    2. (Droit) Recueillir les dépositions d’un témoin, d’un accusé dans une des phases de la procédure de jugement.
      • La cause, l’affaire est entendue, les débats sont clos, il ne reste qu’à délibérer et à prononcer le jugement.
      • Citoyens, je demande que la citoyenne Tison soit entendue ; je demande qu’elle parle. (Alexandre Dumas, Chevalier de Maison-Rouge, 1847, II, 3, p. 86)
    3. (Religion) (En parlant d’un prêtre) Écouter la confession d’un pécheur.
      • Elle l’entraîna dans la chapelle, où fra Cattaneo l’entendit en confession. (France, Puits Ste Claire, 1895, p. 252)
    4. (En particulier) Laisser entendre : Insinuer, dire quelque chose pour faire connaître ou seulement pour faire croire.
  6. Assister à un spectacle public en tant qu’auditeur (sens actif : donner).
    • Tu n’as pas une vilaine voix et la mienne est très bien. De tous les chanteurs de plages que j’ai entendus, il n’y en a pas un seul que je n’aurais dégoté facilement. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 69 de l’éd. de 1921)
    • (Religion) Prenons Notre-Dame de Paris ; […] cette Cathédrale n’a plus d’âme ; elle est un cadavre inerte de pierre ; essayez d’y entendre une messe, de vous approcher de la Table, et vous sentirez une chape de glace tomber sur vous. (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Entendre une conférence.
    • Je n’ai jamais entendu cet orateur.
    • J’ai entendu plusieurs fois ce chanteur à la Scala.
  7. (Religion) Exaucer.
    • Que Dieu vous entende !
  8. Être d’accord.
    • (Figuré) Il ne l’entend pas de cette oreille-là, se dit de quelqu’un à qui l’on fait une proposition qu’il ne veut pas l’accepter.
    • Il n’a rien voulu entendre. Il n’est pas tombé d’accord avec moi.
    • C’est entendu, je viendrai à trois heures!
  9. Vouloir dire.
    • Un courtisan est un homme de la cour du roi, j’entends un homme qui a une charge ou un emploi domestique dans le palais, qui est le premier écuyer, chambellan, grand veneur, […]. (Hippolyte Taine, Philosophie de l’art, Germer Baillière, Paris, 1865, p. 134)
    • Qu’entendez-vous par là ? Que voulez-vous dire par là ?
  10. Exiger.
    • Je vous le promets, mais aussi j’entends que vous fassiez telle chose.
    • J’entends que vous restiez avec moi.
  11. Vouloir, avoir l’intention de.
    • Le projet était hardi, mais le fait de l’entreprendre prouvait que le Danemark entendait conserver son hégémonie sur tout le Groenland. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • La foule entend désormais jouir des raffinements réservés naguère à de peu nombreux privilégiés. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Nous préparions la Fête-Dieu avec une ardeur et une fébrilité d’autant plus vive que chaque quartier entendait exhiber le plus beau reposoir. Quelle mobilisation ! (Yanny Hureaux, Bille de chêne: Une enfance forestière, Jean-Claude Lattès, 1996)

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Proverbes et phrases toutes faites[modifier]

Dérivés dans d’autres langues[modifier]

Traductions[modifier]

s’entendre

Traductions à trier[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Ancien français[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe[modifier]

entendre \Prononciation ?\

  1. Entendre.

Catalan[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin intendere.

Verbe[modifier]

entendre \Prononciation ?\

  1. Comprendre.

Synonymes[modifier]

Occitan[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe[modifier]

entendre (graphie normalisée)

  1. Entendre.
  2. Comprendre.

Variantes[modifier]

Synonymes[modifier]

Références[modifier]