exiger

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin exigere.

Verbe [modifier]

exiger transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Demander quelque chose en vertu d’un droit légitime ou prétendu tel.
    • L’acheteur d’une paire de chevaux les recherche, souvent à tort, au point de vue de la ressemblance, au lieu d’exiger la qualité ; le marchand est prévenu d’avance, aussi associe-t-il des animaux très-différents quant à leur valeur, pourvu qu’ils aient même taille et même robe ; […]. — (Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, Jules Pailhès, 1877)
    • Vers 1932, les banquiers commencèrent à redouter l'insolvabilité permanente des fermiers. Prenant peur, ils exigèrent le remboursement ou la saisie des gages. — (André Maurois, Chantiers américains, 1933)
    • L’artiste ne demandait qu’à voir cet homme. Il exigeait même, au besoin, qu’on allât le chercher. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Remplir les conditions exigées.
    • exiger des contributions de guerre.
    • Il exige des honneurs qui ne lui sont pas dus.
  2. (Figuré) Obliger à certaines choses, astreindre à certains devoirs ; en parlant des choses morales.
    • De là, on le renvoya aider à l’emmagasinage des bombes dans les soutes du Zeppelin, — besogne qui exigeait un soin minutieux. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 305 de l’éd. de 1921)
    • Des comtes et des palatins embrassent la vie cénobitique. Or, cette vie exige une austérité décourageante. — (Abbé Paul Buysse, Vers la Foi catholique : L'Église de Jésus, 1926, p.148)
    • Votre naissance, votre honneur, votre gloire exige cela de vous.
    • Les devoirs de la société exigent qu’on ménage l’amour-propre d’autrui.
  3. Nécessiter de manière impérieuse.
    • Si la topographie l’exige, le préfet peut imposer sur certaines voies l’obligation de munir tout véhicule d’un frein ou d’un dispositif d’enrayage. — (Article 17, Code de la route, France, 30 octobre 1935)
    • Mais la terre jaunâtre et glaiseuse du Perche, désignée dans le pays sous le nom de gruette ou de bournais, exige périodiquement des marnages, en raison de son acidité. — (Jean Vassort, Une Société provinciale face à son devenir: le Vendômois aux XVIIIe et XIXe siècles, 1995, p.29)

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]

Interlingua[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe [modifier]

exiger \ɛɡsi.ˈʒɛr\ (conjugaison)

  1. Exiger.