régulier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Début XIVe siècle) Réfection par substitution de suffixe (-ier), de l’ancien français reguler (vers 1119), lui-même venant du latin regularis (« régulier »).


Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin régulier
\ʁe.ɡy.lje\
réguliers
\ʁe.ɡy.lje\
Féminin régulière
\ʁe.ɡy.ljɛʁ\
régulières
\ʁe.ɡy.ljɛʁ\

régulier \ʁe.ɡy.lje\ masculin

  1. Qui a de la régularité, qui est conforme à des règles, soit naturelles, soit de convention ; qui est constant, uniforme.
    • Ils dormaient toujours ; j’entendais leur souffle fort et régulier, près de moi… — (Octave Mirbeau, Le colporteur)
    • Les mouvements réguliers des corps célestes.
    • Les accès de sa fièvre sont devenus réguliers.
  2. (En particulier) Qui se conforme avec exactitude aux préceptes de la religion, aux devoirs de la morale.
  3. Qui est exact, ponctuel.
    • Il a toujours été très régulier à tenir sa parole.
    • C’est un homme régulier dans les moindres choses.
  4. (Géométrie) Qui a ses angles, ses côtés égaux ; dont les faces sont des polygones réguliers égaux et dont les angles sont égaux.
    • Polygone régulier.
    • Polyèdre régulier.
  5. (Grammaire) Qualifie les verbes qui suivent, dans la formation de leurs temps, les règles générales des conjugaisons.
  6. Qualifie les ordres religieux qui respectent une règle monastique ; ce qui leur appartient ; ce qui leur est propre.
    • […], c’était un manteau monastique ; mais sa couleur écarlate indiquait qu’il n’appartenait à aucun des quatre ordres réguliers ; […]. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Il s’élève contre les dispositions relatives aux congrégations religieuses. […]. Elles s’inspirent des ordonnances de nos rois dont les grands ministres, Choiseul et autres, ont dû tout comme les serviteurs de la République, lutter contre le pullulement et les envahissements du clergé régulier. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
  7. (Polymères) Se dit d’un oligomère ou d’un polymère qui résulte de la répétition d’unités constitutives toutes identiques et reliées entre elles de la même manière.
  8. (Canada) (Anglicisme) Ordinaire ; standard.

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
régulier réguliers
\ʁe.ɡy.lje\

régulier \ʁe.ɡy.lje\ masculin

  1. Religieux, moine.
    • Il y répugne d’autant moins qu’élevé au séminaire, ayant failli entrer dans les ordres, il est imbibé de la haine du prêtre séculier contre les réguliers. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]