général

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : General, generál, general, generał

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin generālis (« qui appartient à une race, un genre, général »). Le substantif militaire date de la Renaissance, auparavant capitaine general (1508).

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin général
/ʒe.ne.ʁal/
généraux
/ʒe.ne.ʁo/
Féminin générale
/ʒe.ne.ʁal/
générales
/ʒe.ne.ʁal/

général /ʒe.ne.ʁal/

  1. Commun à tous les individus d’un genre, applicable à un très grand nombre de personnes ou de choses.
    • L’indice Dow Jones avait baissé de 508 points dès le 19 et le 20, plus rien n'était cotable, l’affolement fut général et les cotations durent être interrompues. (Daniel Naulleau, Protection de la création informatique : problèmes posés par la fraude et la malveillance, 1991, dans Informatique, communication et société, p.82, L'Harmattan, 1993)
    • L’intérêt général exige souvent le sacrifice des intérêts particuliers.
    • Traitez quelque matière d’un intérêt plus général.
    • Principes généraux.
    • Maxime, règle générale.
    • Employer un mot dans son acception la plus générale.
    • Parler d’une manière générale : Sans faire l’application de ce qu’on dit à une personne plutôt qu’à une autre.
    • Article de loi rédigé en termes généraux.
    • Il n’y a point de règle si générale qui n’ait son exception.
  2. Qui a rapport à l’ensemble des services d’une organisation, d’une administration.
    • Ferme générale.
    • Intendance générale.
    • Administration, direction générale.
  3. On dit dans un sens analogue, en parlant des personnes,
    • Supérieur général.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun 1[modifier | modifier le wikicode]

général /ʒe.ne.ʁal/ masculin singulier

  1. (Logique) Faits, principes généraux, par opposition aux faits particuliers.
    • On ne doit point conclure du particulier au général.

Nom commun 2[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
général
/ʒe.ne.ʁal/
généraux
/ʒe.ne.ʁo/

général masculin (équivalent féminin : générale)

  1. Celui, celle qui commande en chef une ou des armées, un corps d’armée, une division, une brigade.
    • Le rêve du colonel, qui se voyait enfin général et comte au premier triomphe de Napoléon, s’éteignit dans les flots de sang de Waterloo. (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Dans une brochure qui a fait quelque scandale, le général Donop […] voudrait, comme Bugeaud et Dragomiroff, que chacun dans la bataille connût exactement le plan de ses chefs. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.VII, La morale des producteurs, 1908, p.351)
    • Qu'on s'imagine nu le général, l'évêque, l'ambassadeur, l'académicien, le garde-chiourme, le garde-chasse ? Que resterait-il de leur prestige, de leur délégation d'autorité ? (Émile Armand, Le nudisme révolutionnaire, dans L’Encyclopédie anarchiste, 1934)
    • Les généraux renégats sont les représentants d'une classe qui, pour survivre en tant que telle, a renoncé à la nation chilienne et est sciemment devenue l'alliée de l'impérialisme nord-américain. (Armando Uribe, Le livre noir de l’intervention américaine au Chili, traduction de Karine Berriot & Françoise Campo, Seuil, 1974)
  2. (Religion) Supérieur général d’un ordre religieux.
    • Le général des jésuites.

Abréviations[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]