principe

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : Principe, Príncipe, príncipe

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Du latin principium.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
principe principes
\pʁɛ̃.sip\

principe \pʁɛ̃.sip\ masculin

  1. Commencement ; origine ; source : cause première.
    • Des philosophes ont fait de l’intérêt personnel le principe de toutes nos actions.#* La Foi qui sert de fondement à toutes les Religions n'est qu'un principe d’erreurs, d’illusions et d’impostures. — (Jean Meslier, Le Testament, chapitre X, édition de Rudolf Charles, 1864, tome 1, page 66)
    • Je me souviens encore de la consternation que cette histoire jeta dans mon âme ; ce fut peut-être là le principe de ma lente guérison pour cette maladie de l’enthousiasme militaire. — (Alfred de Vigny, Servitude et grandeur militaires, 1835)
    • Et elle accomplissait cet ouvrage en invoquant Jésus-Christ, principe et fin de toutes les entreprises des justes. — (Anatole France, L’Étui de nacre, 1892, réédition Calmann-Lévy, 1923, page 55)
    • Son visage fruité, enfoui dans les coussins à fleurs, je m’approche d’elle, j’écoute, je respire son haleine pour tâcher de surprendre à sa source le principe de son enchantement. — (Philippe Sollers, Une curieuse solitude, Seuil, 1958, réédition Le Livre de Poche, page 124)
  2. Première règle d’un art ou d'une discipline.
    • La doctrine mercantiliste, sur les relations entre économie et politique des nations, a pour point de départ, pour principe la formule célèbre : « L'argent est le nerf de la guerre. » — (Raymond Aron, Paix et Guerre entre les nations, Calmann-Lévy, 1962, page 249)
  3. (Philosophie) Première et plus évidente des vérités qui peut être connue par la raison.
    • Ce principe de la philosophie cartésienne, « je pense, donc je suis », est ce que les adversaires du cartésianisme ont attaqué avec le plus de persévérance; et cela se conçoit, car ce principe admis, l'autorité de la conscience et de la raison s'ensuit nécessairement. — (Jules Simon, Introduction de: « Œuvres de Descartes », édition Charpentier à Paris, 1845)
    • Il ne disait pas encore , comme Franklin, que « le temps, c'est de l'argent », mais ce principe s'appliquait déjà en un sens spirituel : le temps est infiniment précieux parce que toute heure de travail perdue était une heure de moins au service de la gloire de Dieu. — (Max Weber, L'éthique protestante et l'esprit du capitalisme, chap.II (Éthique du métier), § 2, traduction Flammarion, 2000)
    • Ainsi, Constantin V, successeur de Léon III, en partant des mêmes principes christologiques que les iconophiles, arrive à des conclusions opposées aux leurs. — (Carole Talon-Hugon, Une histoire personnelle et philosophique des arts : Moyen Âge et Renaissance, Presses Universitaires de France, 2014)
  4. (Sciences, Technique) Règle de fonctionnement.
    • Ray, Montius, Scheuchzer, Micheli se sont les premiers occupés de l’Agrostographie. Tous ont à peu près suivi le même plan, et travaillé d’après les mêmes principes et sur les mêmes bases. — (Ambrose-Marie-François-Joseph Palisot de Beauvois, Essai d'une nouvelle agrostographie ou Nouveaux genres des graminées;, page LI, 1812)
    • La lisseuse est à tubes sécheurs ou à tambours sécheurs, mais le principe reste toujours le même. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Leur activité se donnait surtout libre cours dans la location des bicyclettes. C’était là un singulier commerce que ne régissait aucun principe commercial ou économique connu, que ne régissait, à vrai dire, aucun principe. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 44 de l’édition de 1921)
  5. (Sciences) Loi que certaines observations ont d’abord rendue vraisemblable et à laquelle on a donné ensuite la plus grande généralité.
    • Ne regardons donc plus comme des principes absolus des faits n’ayant jamais existé que dans l’imagination de ceux qui les ont conçus ; […]. — (Jean Déhès, Essai sur l’amélioration des races chevalines de la France, École impériale vétérinaire de Toulouse, Thèse de médecine vétérinaire, 1868)
    • L'opinion de Pavlov sur le rôle décisif du milieu ambiant […], se trouve ainsi en concordance parfaite avec les thèses théoriques de Mitchourine, avec les principes du darwinisme soviétique créateur développé actuellement par T. Lyssenko. — (E. Asratian, I. Pavlov : sa vie et son œuvre, Éditions en langues étrangères, Moscou, 1953, page 100)
  6. (Chimie) Élément constitutif des corps.
    • Si l’on admet que, pour végéter, la plante doive retirer du sol les principes minéraux qui lui sont nécessaires, il n'y a plus d’espèces préférantes ni indifférentes, mais uniquement des espèces propres à tel ou tel sol. — (Bulletin de la Société Botanique de France, 1858, volume 5, page 73)
    • Le jus contient, en outre du principe sucré, une foule de matières étrangères dont quelques-unes sont susceptibles de fermenter et d'altérer le sucre. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 125)
  7. (Courant) Règle de conduite d'une personne ou d'un groupe.
    • Et il faut que notre expérience s'incline devant les idées préconçues et les principes d'un tas de crétins, envoyés à la Chambre parce qu'ils ont bien déliré pendant les trois semaines d'une période électorale dans les arrière-salles de café. — (André Cayatte et Philippe Lamour, Un monstre, Nouvelles Éditions Latines, 1934, page 175)
    • Tout élu local peut consulter un référent déontologue chargé de lui apporter tout conseil utile au respect des principes déontologiques consacrés dans la charte de l'élu local. — (Vincent Potier, Introduction au droit des collectivités territoriales, Éditions Le Moniteur, 2023, chap. 26-3)
  8. Idée abstraite énonçant une règle et pouvant se concrétiser de manières diverses.
    • – Ta mère et moi, tout ce que nous voulons, c'est être certains que ta situation et stable et... que tu es en sécurité.
      – Et... concrètement?
      – Concrètement, je ne sais pas. Mais tu vois le principe.
      – C'est un peu abstrait.
      – C'est le problème des principes, c'est abstrait.
      — (Pierre Lemaître, Le Grand Monde, Calmann-Lévy, 2022, page 311)
  9. (Absolument) Base de la morale, de la religion.
    • La lutte des intérêts matériels et des principes moraux, de l'utilité et du devoir, du matérialisme et du spiritualisme, se représente ici avec une nouvelle force, et sous un point de vue encore plus important. — (Pellegrino Rossi, Traité de droit pénal, 1829, page 180)
    • Là dessus, ses principes étaient d’autant plus fixes qu’ils étaient plus récents. — (Pierre Louÿs, Les aventures du roi Pausole, 1901)
    • LA FARLETTE.– Il y a ceux qui sont à cheval sur les principes, et ceux qui s’assoient dessus. Pour moi, je les monte en amazone. — (Marcel Jouhandeau, Chaminadour, Gallimard, 1941 et 1953, collection Le Livre de Poche, page 380)
    • Admettre cette préséance, c'est léser l'esprit républicain, porter atteinte aux principes de 89, faire fi des sacrifices consentis par les révolutionnaires de 1830 à 1871 ! — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Espéranto[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De principo (« principe ») et -e (terminaison des adverbes).

Adverbe [modifier le wikicode]

principe \prin.ˈt͡si.pe\

  1. En principe.

Prononciation[modifier le wikicode]

Italien[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
principe
\ˈprin.t͡ʃi.pe\
principi
\ˈprin.t͡ʃi.pi\

principe \ˈprin.t͡ʃi.pe\ masculin (pour une femme, on dit : principessa)

  1. (Noblesse) Prince.

Dérivés[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Latin[modifier le wikicode]

Forme de nom commun [modifier le wikicode]

principe \Prononciation ?\

  1. Ablatif singulier de princeps.

Néerlandais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin principium.

Nom commun [modifier le wikicode]

principe \Prononciation ?\

  1. Principe.

Synonymes[modifier le wikicode]

Taux de reconnaissance[modifier le wikicode]

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 98,7 % des Flamands,
  • 98,3 % des Néerlandais.

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]