corps

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : corp, Corps

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Vers 881) Du latin corpus (même sens) ; cors (début du XIIe siècle)

Nom commun [modifier le wikicode]

Invariable
corps
\kɔʁ\

corps \kɔʁ\ masculin singulier et pluriel identiques

  1. Portion de matière qui forme un tout individuel et distinct.
    • Tout corps a trois dimensions : longueur, largeur et profondeur.
  2. Partie matérielle de l’être humain ou d’un animal ou de tout être animé.
    • Et Pausole observait debout les révélations successives d’un corps teinté, ferme, vivace, tandis qu’elle ouvrait tour à tour la chemisette bossue, la jupe monastique, le difforme pantalon blanc. — (Pierre Louÿs, Les Aventures du roi Pausole, 1901)
    • Sous une toilette criarde, ton corps mouvant laisse derrière lui flotter un sillage embaumé. — (Francis Carco, L’Amour vénal, Éditions Albin Michel, Paris, 1927, page 16)
    • Tu te déshabilles. Le reflet de ton corps fatigué te fait sourire. Il aura été désiré et arpenté. Mais personne ne l’aura jamais possédé. Sauf, un jour, tes enfants. — (Anaïs Barbeau-Lavalette, La femme qui fuit, éditions Marchand de feuilles, Montréal, 2015, page 360)
  3. Partie de l’homme qui est entre le cou et les hanches. Le tronc et les bras.
    • Il a le corps bien fait, mais les jambes un peu trop courtes.
  4. (Par extension) Partie de certains habillements qui couvre depuis le cou jusqu’à la ceinture.
    • Corps de jupe, de robe.
    • Les manches d’un corps.
  5. (Droit) Personne considérée par opposition aux biens, aux marchandises, etc.
    • Un vaisseau qui a péri corps et biens.
    • Séparation de corps.
    1. Personne sujette à être emprisonnée par ordre de justice.
      • Prise de corps.
      • Décret de prise de corps.
    2. (Vieilli) Personne du roi.
      • Les gardes du corps.
  6. (En particulier) Cadavre ; dépouille. — Note : Dans ce sens, il ne se dit que du corps humain.
    • Une autre voiture à deux roues, […], était là aussi un peu à l’écart. Cette voiture était destinée, […], à recevoir le corps après le supplice et à le porter au cimetière. — (Ivan Tourgueniev, L’Exécution de Troppmann, avril 1870, traduction française de Isaac Pavlovsky, publiée dans ses Souvenirs sur Tourguéneff, Savine, 1887)
    • Décédé à Paris le 11 novembre 1872, des suites d’une albuminurie, son corps a été transporté le soir même pour être inhumé dans un caveau de famille, à Sedan. — (Eugène Dupont‎, Notice nécrologique de François Clément Sauvage, dans La vie rémoise, volume 4, 1869-1872)
    1. (Christianisme) Eucharistie, chair symbolique du Christ.
      • Le corps et le sang du Christ.
      • Manger le corps de Notre-Seigneur.
  7. (Par extension) Défunt.
    • Le corps a été retrouvé par les gendarmes.
  8. (Mathématiques) Anneau dont l’ensemble des éléments non nuls forme un groupe pour la deuxième loi de composition interne.
    • Puisque (infini) s’injecte dans via l’application φ : ——> , le corps sera infini. — (Dany-Jack Mercier, L'épreuve d’exposé au CAPES mathématiques, volume 2, 2006, page 83)
  9. Partie principale d’un objet, son cœur, son centre.
    • Dans certains cas, le corps du moulin est fixe et forme une tour en maçonnerie, sur laquelle peut tourner la toiture en entraînant avec elle l’arbre et les ailes. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, Charleville : E. Jolly, 1869, page 114)
    • Après une présentation rapide de l’aérogare n° 1 de Roissy-en-France, avec son corps central et ses sept satellites, l’auteur décrit successivement les divers équipements réalisés dans cet ensemble. — (Revue générale de l’électricité : organe de l’Union des syndicats de l'électricité, 1973, n° 82, page V)
  10. (Numismatique) Figure qui est représentée sur une devise, par opposition aux paroles qui accompagnent cette figure et qu’on nomme l’âme de la devise.
    • Le corps d’une devise.
  11. Consistance de certains objets qui sont minces et flexibles.
    • Une étoffe qui a du corps.
    • Ce parchemin, ce papier n’a pas de corps, n’a pas assez de corps.
    • Cette lame d’épée est bien mince, elle n’a point de corps.
  12. Consistance des choses liquides qu’on fait cuire ou épaissir par le feu ou autrement.
    • Ce sirop n’est pas assez cuit, il n’a pas assez de corps.
    • Cet onguent, cet emplâtre a trop peu de corps.
  13. Force, vigueur de certains vins, de certaines liqueurs.
    • Un vin qui a du corps, qui n’a point de corps, qui prend du corps.
  14. (Figuré) Société, union de plusieurs personnes qui vivent sous les mêmes lois, les mêmes coutumes, les mêmes règles.
    • L’état, la république, le royaume est un corps politique.
    • L’église est un corps mystique.
  15. (En particulier) Compagnie ou communauté particulière, dans l’état ou dans l’église.
    • Le rôle des syndicats d’initiative est de grouper dans une même région ou un même district toutes les forces vives du tourisme, c’est-à-dire tous les particuliers ou les corps organisés qui travaillent et peuvent travailler à accroître l’industrie du tourisme. — (Serge Gagnon, L’échiquier Touristique Québécois, Presses de l’Université du Québec, 2003, page 233)
    • Le Sénat, la Chambre des députés, etc., sont des corps politiques.
  16. Corps législatif : S’est dit, à plusieurs époques, d’assemblées chargées de faire les lois.
  17. Corps diplomatique : Ensemble des ambassadeurs et ministres étrangers accrédités auprès d’une puissance.
  18. Repas de corps : Repas qui réunit les membres d’une corporation, d’une compagnie.
    • Des annonces de repas de corps, de noces et de festins, s’étalent sur le fronton des plus fastueux qui affichent, comme une promesse de belle tenue et de fine chère, des serviettes pliées en bateaux, en éventails, en petits canards, en fleurs, des serviettes sculptées par ces surprenants garçons de marchands de vins, dénués de favoris et porteurs d’une moustache en brosse à dents sous un nez dont les ailes rougies se piquent. — (Joris-Karl Huysmans, Le Drageoir aux épices, G. Crès et Cie, Paris, 1921, page 188.)
  19. Esprit de corps : Sentiment de solidarité qui anime ceux qui appartiennent à un même milieu, ont passé par une même école, exercent la même profession, etc.
  20. (Militaire) Corps d’armée, troupe importante.
    • Le 4 octobre 1911, le Premier ministre Giolitti donne le coup d’envoi au départ d’un corps expéditionnaire. Il va vite atteindre les 100 000 hommes, marins et bersagliers, transportés par des centaines de navires. — (Tewfik Farès, 1911 : la Libye en guerre, déjà, dans Libération (journal) du 18 mars 2011, page S12)
  21. (Militaire)(En particulier) Régiment, d’une troupe, par rapport à ceux qui en font partie.
    • Les capitaines ont ordre de se rendre, de rester au corps.
    • Rejoindre son corps.
  22. Réunion, ensemble de ceux qui appartiennent à certaines armes spéciales.
    • Le corps de l’artillerie, du génie, de la gendarmerie.
    • Le corps des sapeurs-pompiers, etc.
  23. (Figuré) Désigne la réalité.
  24. (Typographie) Principal trait dont une lettre est formée ; de la dimension de la pièce fondue qui supporte l’œil de la lettre et qui se mesure par points typographiques du côté du cran.
    • Ce caractère est fondu sur le corps dix, sur le corps douze, etc.
    • La force de corps d’un caractère.
  25. Corpus, recueil, assemblage de plusieurs pièces, de plusieurs ouvrages de divers auteurs, en un ou plusieurs tomes.
    • Le corps des poètes grecs, des poètes latins.
    • Corps de Droit civil. Corps de droit canon. Un corps de lois.
  26. Corps de doctrine : Réunion de principes qui forment un système.
    1. Corps de preuves : (Droit) Réunion de plusieurs sortes de preuves, qui toutes ensemble forment une preuve complète.
  27. (Anatomie) Excroissances charnues, tumeurs, callosités, etc.
    • Corps calleux, corps caverneux, corps muqueux, etc.
  28. (Cartographie) Dimension variable d'un caractère typographique mesurée dans un plan parallèle à la surface imprimante parallèlement à la ligne de base[1].

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

(Mathématiques) Structure algébrique

Hyperonymes[modifier le wikicode]

(Mathématiques) Structure algébrique

Hyponymes[modifier le wikicode]

(Mathématiques) Structure algébrique

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]

Forme de nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
corp corps
\kɔʁp\

corps \kɔʁp\ masculin

  1. Pluriel de corp.

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France : écouter « le corps [lə kɔʁ] »
  • Canada (Chicoutimi) : écouter « corps »
  • France : écouter « corps »
  • France (Paris) : écouter « corps »

Homophones[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • Corps sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

  1. Glossaire de cartographie, Bulletin du Comité Français de Cartographie, no 123-124, Paris (2e édition), mars-juin 1990 → consulter cet ouvrage

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du français corps.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
corps
\ˈkɔɹ\
ou \ˈkɔː\
corps
\ˈkɔɹz\
ou \ˈkɔːz\

corps \ˈkɔɹ\ (États-Unis), \ˈkɔː\ (Royaume-Uni)

  1. (Militaire) Corps.
    • The United States Marine Corps.

Dérivés[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Singulier :

Pluriel :

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • corps sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais) Wikipedia-logo-v2.svg

Picard[modifier le wikicode]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin corpus.

Nom commun [modifier le wikicode]

corps \Prononciation ?\ masculin

  1. Corps.

Dérivés[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • Jean-Baptiste Jouancoux, Études pour servir à un glossaire étymologique du patois picard, 1880, vol. I