milieu

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Milieu

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De lieu avec le préfixe mi-. (Vers 1140) miliu.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
milieu milieux
\mi.ljø\

milieu \mi.ljø\ masculin

  1. Endroit qui, dans un lieu ou un objet, est également distant de la périphérie ou des extrémités.
    • On a mis le monument au milieu de la place.
    • Couper un fruit par le milieu.
  2. (Géométrie) Point situé à égale distance des extrémités du segment.
  3. (Plus courant) Tout endroit qui est à une distance plus ou moins égale des extrémités, de la périphérie, sans que cela fût rigoureusement exact.
    • Au milieu du chemin, au milieu du bois.
    • La rivière passe au milieu de la ville.
    • Il prit son adversaire par le milieu du corps.
  4. Point qui est également éloigné des deux termes d’un espace de temps.
    • Vers le milieu de la nuit.
    • Sur le milieu du jour.
    • Être au milieu de l’été, de l’hiver.
    • (Poétique) Le soleil était au milieu de sa course, la nuit était au milieu de son cours.
  5. (Par analogie) Partie centrale des écrits ou des discours, par rapport à leur commencement et à leur fin.
    • Il fut interrompu, il demeura court au milieu de sa harangue.
    • Il se leva au milieu du sermon.
    • Ce passage se trouve vers le milieu du livre.
  6. (Figuré) Ce qui est également éloigné de tout ce qui est extrême, exagéré, de ce qui dépasse la mesure.
    • La sagesse se trouve dans un juste milieu.
    • La libéralité tient le milieu entre la prodigalité et l’avarice.
    • Il faut savoir en tout garder le milieu, le juste milieu, un juste milieu.
    • Trouver, saisir, prendre le milieu entre les extrêmes.
    • Esprit de juste milieu.
    • Opinion de juste milieu.
    • Il n’y a point de milieu.
  7. (Physique) Substance dans laquelle un corps est placé, ou qui est traversée par un corps ou une radiation.
    • Un gaz est un milieu produisant sur les projectiles une déviation d’autant plus grande qu’il est plus dense.
    • Un rayon lumineux est réfracté quand il passe d’un milieu dans un autre.
  8. (Écologie) Ensemble des conditionsvivent les animaux et les végétaux.
    • Les traités de phytogéographie étudient en général l’action du milieu sur la répartition des plantes. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p. 5)
    • Le terme «soudanien» désigne couramment un milieu climatique et végétal de l’Afrique intertropicale. Se rapportant plus habituellement au nord de l’Équateur, il comporte cependant un homologue dans l'hémisphère sud, dénommé «zambézien». — (Jean Boutrais, L'élevage soudanien: des parcours de savanes aux ranchs (Cameroun-Nigeria), IRD Editions, 1983, p.9)
  9. (Biologie) Élément propre à la vie d’un être.
    • Nous avons donc fait germer aseptiquement des spores de Funaires sur des milieux additionnés d’acide naphtyl-acétique à des concentrations de 10-9, 10-7, 10-5. Le même milieu, sans acide naphtyl-acétique, a été pris comme témoin. — (Colloques internationaux du Centre national de la recherche scientifique, N°28, Morphogenèse; CNRS, 1951, p. 272)
    • L’actinobacille préfère donc de beaucoup les milieux légèrement alcalins et redoute les milieux acides. — (XIVe Congrès international de médecine, Madrid, avril 23-30, 1903: Section de physiologie, physique et chimie biologiques, Imprenta de J. Sastre y ca., 1904, p.279)
  10. (Figuré) Société où nous vivons.
    • Les troubles tout récents de Russie ont contribué à populariser l’idée de grève générale dans les milieux des professionnels de la politique. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap. V, La grève générale politique, 1908, p. 215)
    • J’ai ouï-dire qu’en mars dernier il fut sérieusement question, dans les milieux maritimes, d’envoyer une brigade aux Dardanelles ; […]. — (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, p. 90)
    • On ne fait plus d’enfants, chez nous, sauf dans les coins pouilleux, dans les milieux de misère, certains samedi de paye, après stations devant les comptoirs des bistrots. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, p. 75)
    • La ploutocratie chilienne s’était appuyée sur deux forces : les milieux réactionnaires de la Marine et les intérêts impérialistes britanniques. — (Armando Uribe, Le livre noir de l’intervention américaine au Chili, traduction de Karine Berriot & Françoise Campo, Seuil, 1974)
    • Fin février, on se rendait compte dans tous les milieux français et indigènes qu'il fallait faire une fois de plus son deuil des espérances que l'on avait caressées. — (R.-A. Lortat-Jacob, Sauvons l'Indo-Chine ! Politique & Vérité, Paris : Éditions de La Griffe, sans date (fin 1926-début 1927), chap.4, p.30)
  11. (Journalisme) (Littérature) (Spécialement) L’ensemble des délinquants et des criminels.
    • Il s’agissait d’un authentique drame du « milieu » ou, plutôt, […], d’une histoire de « peaux rouges », de « truands ». — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier]

milieu \Prononciation ?\ (pluriel : - )

  1. Environnement, milieu.

Néerlandais[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier]

milieu \Prononciation ?\ neutre

  1. (Sociologie) Milieu.
  2. Environnement, milieu.

Synonymes[modifier]

Composés[modifier]

milieu- \Prononciation ?\

  1. de l’environnement, environnemental, écologique, écologiste
    • Het milieubeleid.
      La politique de l’environnement.
    • Milieubeweging.
      Mouvement écologiste.

Prononciation[modifier]