discours

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin discursus, d’après courscourir.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Invariable
discours
\dis.kuʁ\

discours \dis.kuʁ\ masculin, singulier et pluriel identiques

  1. (Linguistique) Actualisation de la langue ; suite de mots qu’on emploie concrètement pour exprimer sa pensée.
    • En proposant le passage, incessant, d’un discours ordinaire au champ de la science, en devenant un « agitateur de mots », le vulgarisateur se donne un joli rôle: celui de l’intermédiaire, du « passeur de mots ». (Sabine Pétillon-Boucheron, Les détours de la langue: étude sur la parenthèse et le tiret double, page 299, éditions Peeters, 2002)
    • Les parties du discours.
    • Discours direct, indirect.
  2. (Désuet) Exposé ou traité sur un sujet quelconque.
    • La véridicité se confirme donc quand le discours dit vrai conformément à son être, quand se présente en ressemblance la chose du discours. Elle diffère nécessairement d'un discours à l'autre. (François Bousquet, La Vérité, Éditions Beauchesne, 1983, p.104)
    • Discours sur l’Histoire universelle.
    • Discours sur les passions de l’amour.
    • Discours sur l’universalité de la langue française.
    • Le Discours sur la méthode de Descartes.
  3. (Souvent au pluriel) Propos de la conversation, choses que l’on dit dans le commerce habituel de la vie.
    • Discours sensé.
    • Discours impertinent, extravagant.
    • Discours à perte de vue.
    • De vains discours.
    • Trêve de discours.
    • Faire des discours en l’air.
    • Cela fera plus d’effet sur lui que tous les discours.
    • Où veut-il en venir avec ces discours ?
    • Où tend ce discours ?
  4. (Spécialement) Texte lu ou propos improvisés devant un public.
    • Mais Mirabeau était réellement l’âme de la Constituante. […] ; le souffle qui animait ses discours faisant de ce tribun le véritable souverain de la Chambre. (Alfred Barbou, Les Trois Républiques françaises, A. Duquesne, 1879)
    • […] ; car dans un discours du 11 mai 1907, à la Chambre des députés, Jaurès m’a appelé le « métaphysicien du syndicalisme », sans aucun doute avec une intention ironique. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, 1908, note de bas de page 57)
    • Lorsque l’interprète me traduisit le sens général du discours, je fus émerveillé. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Tout le monde a déjà subi l’épreuve des discours sans fin pendant lesquels on réprime difficilement ses bâillements. (Saladin, Jean-Christophe, Mieux parler en public, Vuibert, Paris, 2004)
  5. (Spécialement) (Désuet) Dans les lycées et les collèges, exercice destiné à former les élèves aux principes de la composition.
    • Prix de discours français, de discours latin.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Suite de mots employés pour exprimer sa pensée :

Texte lu ou propos improvisés :

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Exposé :

Hyponymes[modifier | modifier le wikicode]

Texte lu ou propos improvisés :

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikicode]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikicode]

Conjugaison du verbe discourir
Indicatif Présent je discours
tu discours
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Impératif Présent (2e personne du singulier)
discours

discours \dis.kuʁ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de discourir.
  2. Deuxième personne du singulier de l’indicatif présent de discourir.
  3. Deuxième personne du singulier de l’impératif de discourir.

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]