extrême

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : Extreme, extreme, extremé

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin extremus (« le plus à l’extérieur »), superlatif de exter, « extérieur ».

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
extrême extrêmes
\ɛks.tʁɛm\

extrême \ɛks.tʁɛm\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est tout à fait au bout, tout à fait le dernier.
  2. (Plus courant) Qui est au dernier point, au plus haut degré.
    • Extrême joie.
    • Amour, désir extrême.
    • Péril extrême.
    • Extrême misère.
  3. (Par extension) Qualifie les moyens énergiques et hasardeux que l’on n’emploie qu’après avoir essayé sans succès tous les autres.
    • Le couvre-feu imposé à la population du Québec comme mesure de prévention de la COVID-19 en frustre plus d’un. C’est vrai, il s’agit d’une mesure extrême. — (Marie-Ève Doyon, Couvre-feu: on a sauté l’étape du last call, Le Journal de Québec, 12 janvier 2021)
  4. (En particulier) Qualifie un parti violent et hasardeux.
    • Cela dit, à l'intérieur de l'alliance centriste, chacun essaie de conquérir la position la plus forte, ce qui le conduit à s’appuyer dans une certaine mesure sur le parti extrême correspondant à sa tendance. — (Maurice Duverger, Sociologie politique, Paris : Presses universitaires de France, 1964, p. 162)
    • Prendre un parti extrême.
    • Éviter les partis extrêmes.
  5. Qui est excessif ; qui ne garde aucune mesure ; qui donne toujours dans l’excès.
    • Qu'on y ajoute une liberté extrême laissée aux enfants qui sortent sans solliciter la permission, se déplacent dans la classe à leur gré, […]. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • L’empressement des envoyés des puissances pour venir adresser leurs félicitations à la cour des Tuileries avait été extrême. — (Albert Mansfeld, Napoléon III, Paris, 1861, vol.2, page 301)
    • Le service vante la défense de la liberté d'expression, accueillant des discours extrêmes, rejetés par les plateformes généralistes comme Facebook et Twitter. — (Next INpact, Gab, le Twitter de la droite américaine, « contraint » de fermer, 29 octobre 2018 → lire en ligne)
  6. (Vieilli) Qui partage un segment selon une règle proportionnelle.
    • Il faut couper selon la moyenne & extrême raison. — (Euclide, les éléments, Livre VI, proposition 30)

Hyponymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
extrême extrêmes
\ɛks.tʁɛm\

extrême \ɛks.tʁɛm\ masculin

  1. Ce qui est opposé, contraire.
    • Le froid et le chaud sont les deux extrêmes.
    • Si l'on suit les magazines de mode, la garde-robe de la fashion victim devrait changer toutes les semaines en passant d'un extrême à un autre, du rose au bleu canard qui seront complètement démodés dans un mois. — (Bénédicte Régimont, La very stylish girl, Éditions Open Way, 2005)
    • (Figuré) La prodigalité et l’avarice sont les deux extrêmes.
  2. (Politique) Parti situé aux extrémités du spectre politique. (Cf. extrême gauche et extrême droite.)
    • En désespoir de cause, la population se tourne vers les extrêmes.
  3. (Mathématiques) Le premier ou le dernier terme d’une proportion.
    • Dans toute proportion arithmétique, le produit des extrêmes est égal à celui des moyens. (Produit en croix)
  4. (Vieilli) (Logique) L'un des deux termes du syllogisme, le grand ou le petit, par opposition au moyen.

Dérivés[modifier le wikicode]

Proverbes et phrases toutes faites[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

(2)

Prononciation[modifier le wikicode]




Notes[modifier le wikicode]

Le mot extrême se prononce aussi [ɛks.tʁɛm] en français québécois, [ɛks.tʁaɪ̯m] n’existe pas.

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]