abject

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XVIe siècle) Emprunt tardif au latin abiectus.
Avant la Révolution de 1789, désignait une personne de basse condition sociale ou caractérisée par la modestie, l'humilité. Il prit ensuite un sens péjoratif (injure). Après la Révolution, il présentera les sens actuels (voir ci-dessous).
(Nom commun) Adjectif substantivé.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin abject
\ab.ʒɛ\
ou \ab.ʒɛkt\

abjects
\ab.ʒɛ\
ou \ab.ʒɛkt\
Féminin abjecte
\ab.ʒɛkt\
abjectes
\ab.ʒɛkt\

abject \ab.ʒɛ\ ou \ab.ʒɛkt\ Note : La prononciation \ab.ʒɛ\ est vieillie.

  1. Qui est dans un état d’abjection, qui est rejeté et digne de l’être ; vil, méprisable.
    • Un homme abject.
    • Une âme abjecte.
    • Un esprit abject.
    • Une créature abjecte.
    • Une physionomie abjecte.
    • Des emplois abjects.
    • Des sentiments abjects.
    • Un langage abject.
    • Mais cette fois, je confesse ma surprise. Je n’avais pas imaginé qu’un organisme censé servir la jeunesse en détresse instrumentalise sans gêne ses malheurs de la manière la plus abjecte. J’étais dégoûté. — (Mathieu Bock-Côté, La tentation raciste de Jeunesse, J’écoute, Le Journal de Montréal, 12 novembre 2020)
    • Après la mort de son père, la famille manquant de ressources, la jeune femme doit travailler en tant qu'ouvrière dans une faïencerie, où elle se heurte à d'abjectes propositions, qui ont probablement inspiré sont deuxième roman, Le silence des femmes (1911). — (Nuit blanche, n° 161, hiver 2021, pages 19-20)
    • Ô vieux sage à moustaches grotesques ! Je pense que les endives cuites sont abjectes, mais on m’a dit que j’étais dans l’erreur. Qu’en est-il ? — (Boulet, Ma pizza métal, 29 mai 2012 → lire en ligne)

Synonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
abject abjects
\ab.ʒɛkt\

abject \ab.ʒɛkt\ masculin

  1. Ce qui est, ou celui qui est abject.
    • Et puisque, […], il est des mots, comme celui de « réactionnaire » […], que l’on se garde bien de définir mais qui sont censés n’avoir qu’un seul sens, et un sens définitivement péjoratif, Carlo Gozzi continue d’être décrit, exclusivement, tantôt comme une espèce d’occultiste cinglé, tantôt comme un abject, forcément abject réactionnaire. — (Olivier Mathieu, ‎Marguerite Mathieu, Le dernier vénitien : Carlo Gozzi, 1720-1806 : biographie, page 40, 1996, Éditions du siècle tramontane)
    • La perspective adoptée refuse toute idéalisation de la scène érotique et bascule fréquemment dans le grotesque ou l’abject. — (Carle Bonafous-Murat, ‎André Topia, L’inhumain, page 176, 2004, Presses Sorbonne Nouvelle)

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin abjectus.

Adjectif [modifier le wikicode]

abject \ˈæb.dʒɛkt\

  1. Abject.
    • abject poverty

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
abject
\ˈæb.dʒɛkt\
abjects
\ˈæb.dʒɛkts\

abject

  1. (Désuet) Personne rejetée, méprisée.
    • We are the queen’s abjects, and must obey. — (W. Shakespeare, Richard III, I, 1)

Verbe [modifier le wikicode]

abject \ˈæb.dʒɛkt\

  1. (Désuet) Rejeter.

Prononciation[modifier le wikicode]