extrêmement

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Dérivé de extrême avec le suffixe -ment.

Adverbe [modifier]

extrêmement \ɛk.stʁɛm.mɑ̃\[1], \ɛk.stʁɛ.mə.mɑ̃\

  1. D’une manière extrême, au dernier degré, au dernier point, à la dernière limite.
    • Marseille, quand elle est belle, est extrêmement belle, mais, dans ses hideurs, elle va au paroxysme. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Il vous aime extrêmement.
    • Il compose extrêmement vite.
    • Peut-être dans la classe des gens supérieurs, est-il plus facile de trouver des gens extrêmement vertueux que des hommes extrêmement sages. — (Montesquieu, Espr. XXVIII, 41.)
  2. (Souvent) Très ; beaucoup ; fort.
    • L’administration romaine était extrêmement dure pour tout homme qui lui semblait susceptible de troubler la tranquillité publique et surtout pour tout accusé qui bravait sa majesté. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap. VI, La moralité de la violence, 1908, p. 260)
    • Enfin les îles sorties des eaux (atolls) portent une flore extrêmement pauvre, venue par des apports lointains. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p. 69)
    • Il y a en ce lieu de certains animaux qui ont la forme du corps fort agréable et la peau extrêmement douce, souples, éveillées et plaisantes, fort aisées à apprivoiser et naturellement amies des hommes. — (Vincent Voiture, Lett. 30.)
    • Je ne sais pas bien certainement qui vous êtes ; mais je suis assuré que la lettre que j’ai reçue ne peut être que d’un extrêmement honnête homme. — (Vincent Voiture, ib. 45.)
  3. (Avec de) Un nombre extrême de. Une quantité extrême de. Extrêmement beaucoup de.
    • Je vais à Vannes, Monsieur ; j’y deviens amoureux d’une femme de condition, jolie veuve, assez jeune, ayant extrêmement d’esprit et beaucoup de goût pour les lettres. — (Armand Guérand at al., Revue des provinces de l’Ouest, tome 6, p. 221)

Synonymes[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Prononciation[modifier]

Variante :

Références[modifier]