extrêmement

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Dérivé de extrême avec le suffixe -ment.

Adverbe[modifier | modifier le wikicode]

extrêmement /ɛk.stʁɛm.mɑ̃/

  1. D’une manière extrême, au dernier degré, au dernier point, à la dernière limite.
    • Marseille, quand elle est belle, est extrêmement belle, mais, dans ses hideurs, elle va au paroxysme. (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité -1931)
    • Il vous aime extrêmement.
    • Il compose extrêmement vite.
    • Peut-être dans la classe des gens supérieurs, est-il plus facile de trouver des gens extrêmement vertueux que des hommes extrêmement sages. (Charles-Louis de Secondat Montesquieu, Espr. XXVIII, 41.)
  2. (Souvent) Très ; beaucoup ; fort.
    • L'administration romaine était extrêmement dure pour tout homme qui lui semblait susceptible de troubler la tranquillité publique et surtout pour tout accusé qui bravait sa majesté. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.VI, La moralité de la violence, 1908, p.260)
    • Enfin les îles sorties des eaux (atolls) portent une flore extrêmement pauvre, venue par des apports lointains. (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.69)
    • Il y a en ce lieu de certains animaux qui ont la forme du corps fort agréable et la peau extrêmement douce, souples, éveillées et plaisantes, fort aisées à apprivoiser et naturellement amies des hommes. (Vincent Voiture, Lett. 30.)
    • Je ne sais pas bien certainement qui vous êtes ; mais je suis assuré que la lettre que j'ai reçue ne peut être que d’un extrêmement honnête homme. (Vincent Voiture, ib. 45.)
  3. (Avec de) Un nombre extrême de. Une quantité extrême de. Extrêmement beaucoup de.
    • Je vais à Vannes, Monsieur ; j’y deviens amoureux d’une femme de condition, jolie veuve, assez jeune, ayant extrêmement d’esprit et beaucoup de goût pour les lettres. (Armand Guérand at al., Revue des provinces de l’Ouest, tome 6, p. 221)

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]