beaucoup

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Mot composé de beau qui signifie ici grand et de coup qui correspond à la partie d’un ensemble, d’un tout. Ce mot dénote une supplétion car son étymologie est distincte de celle de plus.

Adverbe [modifier le wikicode]

beaucoup \bo.ku\

  1. En grande quantité.
    • Puisqu’il fallait qu’elle suât, elle devait boire beaucoup. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Je ne me restreins pas ou pas souvent, et j’ai bien conscience d’être gros parce que je mange beaucoup. — (Gérard Apfeldorfer, Maigrir, c’est dans la tête, 2009)
  2. Considérablement.
    • À 11 heures, nous devons descendre au ras de la mer ; une masse nuageuse nous barre la route ; elle est beaucoup trop élevée pour être survolée. — (Jean Mermoz, Mes Vols, Flammarion, 1937, page 85)
    • L’utilisation des pesticides a beaucoup augmenté dans les pays en développement à la fin des années 60 et pendant les années 70, à mesure que l’agriculture se modernisait. — (Agriculture mondiale: horizon 2010, page 174, FAO, 1995)
    • La gorge nouée, n'arrivant pas à libérer ma voix, j'étais heureux. Beaucoup. Peut-être trop. Peut-être même beaucoup trop. — (David Goudreault, La bête à sa mère, Stanké, 2015, p. 179.)
  3. Suivi d’un adjectif ou d’un adverbe de comparaison, il exprime une augmentation ou une différence considérable.
    • Ce qui est certain, c’est qu'en Extrême-Orient on meurt beaucoup plus par la fièvre typhoïde que par le choléra. — (Jules Guiart, Les Parasites inoculateurs de maladies, Paris : Flammarion, 1918, page 297)
    • L’hélice tournait plus lentement, pour maintenir seulement l’aéronat contre la brise, et son ronflement était beaucoup plus perceptible que lorsqu’elle était lancée à toute vitesse. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 230 de l’éd. de 1921)
    • J’avais été beaucoup plus rarement bombardé du haut des airs, et je me trouvai, devant ce danger-là, presque aussi béjaune que mes conscrits. — (Marc Bloch, L’étrange défaite : La déposition d’un vaincu, 1940, FolioHistoire Gallimard, 1990, page 86)
  4. (Avec de) Un grand nombre. — Note : Il est alors suivi de l’article partitif de, puis d’un substantif au pluriel.
    • Mais nous avons changé tout cela ; de fort belles routes traversent maintenant le marais que le chemin de fer envahit aussi ; il ne vient pas à Dymchurch, ce que beaucoup de personnes considèrent comme un avantage. — (W. Stormont, Les Blanches Falaises d'Albion, publié par la Compagnie du Chemin de fer South Eastern & Chatam, (s.d., vers 1913), 2e édition, page 66)
  5. (Avec de) Une grande quantité ou une grande intensité. — Note : Il est alors suivi de l’article partitif de, puis d’un substantif au singulier.
    • — Faut faire un brûlot ! cria Mes-Bottes ; deux litres de casse-poitrine, beaucoup de citron et pas beaucoup de sucre ! — (Émile Zola, L’Assommoir, chapitre III, 1877, Charpentier, 1879, page 111)
    • Ne vous contentez point de regarder les grandeurs humaines comme ces éclairs qui brillent, qui sont accompagnés de beaucoup de bruit, mais qui s’éteignent au moment même qu’ils se montrent. — (Jean Croiset, Exercices de piété, pour tous les jours de l'année, 1804)
    • Jusque-là, nous avions navigué avec une grande sûreté : le poste de Fernando de Noronha et le bâtiment Cigogne firent des relèvements avec beaucoup de précision. — (Jean Mermoz, Mes Vols, Flammarion, 1937, page 69)

Abréviations[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Proverbes et phrases toutes faites[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Pronom indéfini [modifier le wikicode]

beaucoup \bo.ku\}

  1. De nombreuses gens.
    • De même si beaucoup, si la plupart, pour ne pas dire tous, négligeaient depuis de longues années leur devoir pascal, il ne s’en trouvait pas un qui, à l’heure dernière, n’appelât à son chevet ce brave vieux bougre qui les avait vus vivre […]. — (Louis Pergaud, Le Sermon difficile, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • C'est cet état général d’incertitude intellectuelle qui permet chez beaucoup la persistance d’attitudes doctrinales périmées, irréalistes, sans que l'on puisse faire de leurs égarements des symptômes psycho-pathologiques. […]. Mais on ne doit pas oublier que l’indéfinition des structures sociales crée chez beaucoup un état de trouble psychique. — (Emmanuel Todd, Le Fou et le Prolétaire, 1979, réédition revue et augmentée, Paris : Le Livre de Poche, 1980, page 39)
    • Nous serions alors préoccupés par les inégalités, que beaucoup jugent pernicieuses, plutôt que par la pauvreté absolue, que ces mêmes personnes et beaucoup d’autres jugent plus pernicieuse encore. — (A. S. Bhalla, Mondialisation, croissance et marginalisation, IDRC-CRDI, 1998, page 46)
  2. De nombreuses choses.
    • C’est un homme qui sait beaucoup.
    • Il reste encore beaucoup à faire.

Abréviations[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Proverbes et phrases toutes faites[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • \bo.ku\
  • France : écouter « beaucoup [bo.ku] »
  • (Région à préciser) : écouter « beaucoup [bo.ku] »
  • France : écouter « beaucoup »
  • France (Massy) : écouter « beaucoup »
  • France (Paris) : écouter « beaucoup »
  • Suisse (Genève) : écouter « beaucoup »

Références[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du français beaucoup.

Adjectif indéfini [modifier le wikicode]

beaucoup \boʊ.ˈku\ (États-Unis), \bəʊ.ˈkuː\ (Royaume-Uni)

  1. (Gallicisme) (Par plaisanterie) Beaucoup de.
    • I made beaucoup money.
      J’ai gagné beaucoup d’argent.
    • Shaolin Fantastic : We’re gonna a crowd. I could move more dust, coke and weed than every pusher of the 123rd combined. I’m telling you Annie, we’ll sell so much shit. I can do my DJ thing and make you beaucoup profit. I promise you. Just give me one go at this. — (The Get Down, épisode 6, 2016)
      Shaolin Fantastic : Il y aura du monde. Je vendrai beaucoup de PCP, de coke et d’herbe que tous les dealers sur la 123e. On va vendre un max. Je peux faire mon truc de DJ et vous ramener beaucoup de fric. Promis. Donnez-moi une chance.

Adverbe [modifier le wikicode]

beaucoup \boʊ.ˈku\ (États-Unis), \bəʊ.ˈkuː\ (Royaume-Uni)

  1. (Par plaisanterie) Beaucoup.
    • I like it beaucoup.
      J’aime ça beaucoup.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
beaucoup
\boʊ.ˈku\
ou \bəʊ.ˈkuː\
beaucoups
\boʊ.ˈkuz\
ou \bəʊ.ˈkuːz\

beaucoup \boʊ.ˈku\ (États-Unis), \bəʊ.ˈkuː\ (Royaume-Uni)

  1. (Par plaisanterie) Abondance.