deux

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Deuxième moitié du Xe siècle) Du latin dŭos, accusatif masculin pluriel de dŭo (« deux »), lui-même issu de l’indo-européen *dwóh₁.

Adjectif numéral[modifier]

Invariable
deux
\dø\
Deux cygnes.

deux \dø\ cardinal pluriel

  1. (Antéposé) Un plus un.
    1. Qui est le double de l’unité.
      • La ploutocratie chilienne s’était appuyée sur deux forces : les milieux réactionnaires de la Marine et les intérêts impérialistes britanniques. (Armando Uribe, Le livre noir de l’intervention américaine au Chili, traduction de Karine Berriot & Françoise Campo, Seuil, 1974)
      • Il occupait deux fois autant de place qu’à l’ordinaire.
      • C’est un business des deux côtés de la Manche.
      • Il l’a fait en deux jours.
      • Je prendrai les deux à la fois.
      • Je les ai vus tous deux ensemble, tous les deux.
    2. (Ça fait deux) Deux choses différentes, séparées, distinctes, irréconciliables.
      • Toi et la patience, ça fait deux.
    3. (Familier) Très petit nombre indéterminé.
      • J’ai deux mots à vous dire.
      • Ce n’est qu’à deux pas d’ici.
      • Écrivez-moi deux lignes seulement.
      • Je suis à vous dans deux secondes.
  2. (Postposé) Deuxième, second.
    • Page deux.
    • Article deux. Tome deux.
    • Le deux du mois, ou simplement le deux, le second jour du mois.
    • Henri deux, roi de France. Catherine deux, impératrice de toutes les Russies.
      On écrit ordinairement : Henri II, Catherine II.
Note[modifier]
L’emploi pour le deuxième monarque est critiqué : On emploie les adjectifs de nombres cardinaux au lieu des adjectifs de nombre ordinaux […] en parlant des souverains et des princes de même nom qui ont gouverné le même pays, comme : Georges trois, Louis quatorze. On doit excepter les deux premiers de la série, comme Edward Premier, François Second, Henri Second. Il n’est point exact de dire : François Deux, Henri Deux. Bien des personnes font cette faute. (F. Grandineau, Grammaire royale, ou Recueil des règles grammaticales de la langue française écrit pour servir à l’instruction de son Altesse Royale la princesse Victoria d’Angleterre, seconde partie, chapitre IV : Adjectifs déterminatifs, § Des adjectifs de nombre ; Simpkin, Marshall et Co. Stationers’-Hall Court, Londres, 1835, p. 203)

Transcriptions dans diverses écritures[modifier]

→ voir 2

Dérivés[modifier]

Proverbes et phrases toutes faites[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun[modifier]

Le chiffre deux (2) en langue des signes.
Invariable
deux
\dø\

deux \dø\ masculin et féminin identiques invariable

  1. (Au masculin) Nombre représentant deux unités.
    • Le produit de deux multiplié par cinq.
    • Le nombre deux.
    • Deux à deux.
  2. (Au masculin) 2, chiffre qui marque deux.
    • Ce deux est mal fait.
    • Effacez ce deux.
  3. (Par métonymie) Chose repérée par le numéro 2, par exemple, carte à jouer, côté d’un qui porte deux points, cheval dans une course, etc.
    • Un deux de cœur, de pique, d’un domino.
    • Amener cinq et deux.
    • C’est le deux qui a remporté la course.
    • La deux est une piste difficile.
  4. (Au masculin) (Avec le) Deuxième jour du mois.

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

  • France (Ouest) : écouter « deux [dø] »

Homophones[modifier]

Paronymes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Précédé
de un
Cardinaux en français Suivi
de trois
Crystal Clear action bookmark Silver.svg L’entrée en français a été sélectionnée comme bonne entrée représentative d’une qualité standard pour le Wiktionnaire.
Vous pouvez consulter la page de discussion, la page Wiktionnaire:Évaluation ou la liste des bonnes entrées.