vingt

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XIIe siècle)[1] Du latin viginti[1][2] qui donne l’ancien français vint[1][2].

Adjectif numéral [modifier]

Invariable
vingt
\vɛ̃\

vingt \vɛ̃\ ou \vɛ̃t\ pluriel

  1. (Antéposé) Dix-neuf plus un, soit deux fois dix, adjectif numéral cardinal correspondant au nombre 20. — Note : Pour le pluriel de vingt, voir quatre-vingts.
    • J’avais vingt ans. Je ne laisserai personne dire que c’est le plus bel âge de la vie. — (Paul Nizan, Aden Arabie, chap. I., Rieder, 1932 ; Maspéro, 1960)
    • Céline Thiébault était alors une jeune fille « bienfaisante », une de ces grandes filles brunes qui paraissent vingt ans au lieu de quinze, de celles qu’à la campagne on compare volontiers à une pouliche et que les hommes, vieux et jeunes, détaillent avec une basse envie, un violent désir. — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 19)
    • Rien dans ses agissements, ses relations, n'était douteux. Plusieurs heures durant, vingt limiers du Bureau Central avaient travaillé d'arrache-pied sur cette matière, cherchant la faille par où pourrait s'insinuer le soupçon. Pour aboutir à délivrer vingt certificats de bonne vie et mœurs... — (Léo Malet, Johnny Metal et le dé de jade, Paris : G. Ventillard, 1947 & Paris : Fleuve Noir, 1984, chap. 17)
  2. (Postposé) Vingtième.
    • Chapitre vingt.
    • Page vingt.
  3. (Populaire) Beaucoup de, un grand nombre indéterminé de.
    • Je vous l’ai dit, je vous l’ai répété vingt fois.
    • Dans cet entretien d’un quart d’heure, il a dit vingt sottises.
    • Il ne s’était pas marié, parce qu’il avait voulu rencontrer une seconde Adeline, inutilement cherchée à travers vingt pays et vingt campagnes. — (Honoré de Balzac, La Cousine Bette, 1846)

Transcriptions dans diverses écritures[modifier]

→ voir 20

Dérivés[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
vingt vingts
\vɛ̃\

vingt \vɛ̃\ ou \vɛ̃t\ masculin et féminin identiques

  1. (Au masculin) Nombre 20, entier naturel après dix-neuf.
  2. (Par métonymie) Chose portant le numéro 20.
  3. (Au masculin) (Avec le) Vingtième jour du mois.

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]












Notes[modifier]

Le t final se prononce :
Il se prononce toujours dans les pays et régions suivants : Belgique, Suisse, Grand Est, Hauts-de-France, Bourgogne-Franche-Comté.
Une enquête récente a dressé la carte de la prononciation du /t/ final[3].

Homophones[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

  1. a b et c « vingt », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971–1994 → consulter cet ouvrage
  2. a et b « vingt », dans Émile LittréDictionnaire de la langue française, 1872–1877 → consulter cet ouvrage
  3. Mathieu Avanzi, Université de Neuchâtel, vingT et moinS sur Français de nos régions, 31 août 2016. Consulté le 9 août 2017
Précédé
de dix-neuf
Cardinaux en français Suivi
de vingt-et-un