deux-chevaux

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De deux chevaux, en référence à la puissance fiscale, le cheval fiscal.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier et pluriel
deux-chevaux
\dø.ʃə.vo\
Une deux-chevaux (1)

deux-chevaux \dø.ʃə.vo\ féminin, singulier et pluriel identiques

  1. (Automobile) Modèle de véhicule automobile de la marque Citroën, la 2CV.
    • Sur le trottoir, deux voitures stationnent : une deux- chevaux et une DS. — Laquelle préférez-vous ? me demande Frank. — (Bertrand Poirot-Delpech, Les grands de ce monde, 1976)
    • Hé, dis-donc ! c'est normal que ça ralentisse comme ça quand tu passes la quatrième ?
      - Ben ouais, ça fait ça sur toutes les dianes.
      - La deux-chevaux de mon beauf, elle a vachement plus la patate.
      -Ouais... mais ton beauf, c'est pas pareil.
      — (Raphaël Péaud, Kyrie rira bien le dernier éd. Le Manuscrit, 2002, p.27)
  2. (Automobile) Automobile dont la puissance fiscale est de 2 CV.
    • La vignette n’est pas chère, c’est une deux-chevaux.
    • Abrév. de CHEVAL-VAPEUR, qui, au pluriel, sert à désigner une automobile par sa puissance fiscale : Une deux-chevaux, une quatre-chevaux (symb. : CV).— (Louis Guilbert, René Lagane, Georges Niobey, Grand Larousse de la langue française en sept volumes, 1978)

Synonymes[modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]