œufs

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : oeufs

Français[modifier]

Forme de nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
œuf
\œf\
œufs
\ø\
ou \œf\

œufs \ø\, \œf\[1] masculin

  1. Pluriel de œuf.

Prononciation[modifier]

Note[modifier]
La prononciation traditionnelle du pluriel est \ø\, mais certains locuteurs prononcent comme \œf\ après une consonne autre que \z\ : cinq œufs \sɛ̃.kø\ ou \sɛ̃.kœf\[1][2].

Homophones[modifier]

Paronymes[modifier]

Références[modifier]

  1. a et b André Goosse et Maurice Grevisse, Le Bon usage, 2016, ISBN 9782807300699, p. 737 :
    Pour le mot œuf, le peuple, notamment à Paris, fait cette distinction au plur. : [ø] quand il y a un [z] de liaison avec ce qui précède : Deux‿œufs, de beaux‿œufs ; mais [œf] dans les autres cas : Quatre œufs, etc. Le peuple évite la suite neuf œufs de diverses façons : J. Orr (dans le Fr. mod., janv. 1951, pp. 10-12) a noté la formule neuf beaux œufs [zø].
  2. John Orr, Les œufs de Pâques… et d’été, saynète linguistique, dans Albert Dauzat (éd.), Le Français moderne, vol. 19, 1951 :
    Lui. — On dit bien un œuf — dez œu, comme tu l’affirmes toi-même, et comme le constatent les grammaires. On dit aussi deuz œu, troiz œu ; mais voici qu’avec quatre et cinq, l’f se fait de nouveau entendre : quatre œuf, cinq œuf. Voici qu’il disparaît avec six : siz œu, pour réapparaître avec sept — set œuf — et huit : huit œuf. Tout cela je l’avais constaté progressivement. Hier donc, voulant apprendre comment cet f à surprises allait se comporter après le chiffre neuf — disait-on neuf œuf, ou neuf œu ? — je me rends de nouveau chez l’épicier et je lui demande, d’abord, un quart de beurre et puis, non pas neuf, mais siz œu.
    Elle. — C’était déjà plus qu’il ne nous en fallait, puisque nous sommes sur notre départ.
    Lui. — D’accord. Mais la science, tu sais… Bref, je reçois mes six œufs, puis, comme en me ravisant, je dis au marchand : « Au fait, mettez-m’en trois de plus. » Le bonhomme s’exécute, et, sortant mon portefeuille, je lui dis : « Voyons, j’ai un quart de beurre et puis quoi encore ? » « Neuf beaux œufs, monsieur », répondit-il. Tu vois d’ici ma tête !
    Neuf beauz œu ! Quelle déception !