communauté

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin communitas (« communauté »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
communauté communautés
\kɔ.my.no.te\

communauté \kɔ.my.no.te\ féminin

  1. État de ce qui est commun.
    • […] nous travaillâmes désormais ensemble, avec un accord et une communauté de jugement qu’il est rare de trouver entre deux hommes. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Les Saint-Simoniens repoussent le système de la communauté des biens, car cette communauté serait une violation manifeste de la première de toutes les lois morales qu’ils ont reçu mission d’enseigner, et qui veut qu’à l’avenir chacun soit placé selon sa capacité et rétribué selon ses œuvres. — (Lettre des Saint-Simoniens au Président de la Chambre des députés, 1830, in Gide et Rist, page 259)
    • (Péjoratif)Il savait que les femmes de l’aristocratie devenaient après leur mariage des meubles de communauté pour la famille et les amis de leur mari. Elles sont d'ailleurs bien trop dévotes pour être sensuelles. Les étrangers n'ont pas beau jeu à ce train de galanterie. — (Jean Daridan, John Law: père de l'inflation, Les Éditions Denoël, 1938, p. 78)
  2. (Droit) Société de biens entre conjoints.
    • La stipulation de reprise est une clause apposée dans un contrat de mariage, par laquelle il est porté que la femme, au cas qu'elle renonce à la communauté, reprendra franchement et quittement tout ce qu'elle aura mis dans ladite communauté. — (C. H. D'Agar, Le nouveau Ferrière, ou Dictionnaire de droit et de pratique, Paris, an XIII, vol.3, p.239)
  3. (Par extension) Réunion ou association de personnes morales ou physiques, ayant des buts ou des intérêts communs.
    • Il est certaines régions des Cévennes où l’abandon est total, […] où les vieilles communautés protestantes de la montagne sont en voie de disparition. C’est pourtant ici la zone héroïque où Jean Cavalier tint tête si longtemps aux dragons de Villars. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • La ville [Alexandrie], d’autre part, peuplée majoritairement de Grecs et minoritairement de Juifs (et de Samaritains), chaque ethnie ayant ses quartiers propres, ses corporations, son statut politique, est présentement le lieu clos d’une lutte ouverte entre les deux communautés, lutte que Philon décrit comme une vraie guerre civile, avec ses exactions, ses pogromes, ses pillages divers. — (Bernard Dubourg, L’invention de Jésus, tome I, « L’hébreu du Nouveau Testament », Paris, Éditions Gallimard, 1987, p. 51)
    • Enfin, à l'est de Sens, en 1177, les seigneuries laïques de Flagy et Bichereau font l'objet d'un traité de pariage avec le roi qui concède aux communautés paysannes la charte de Lorris. — (Yves Sassier, Louis VII, Fayard, 1991)
    • Ce patchwork est encore plus manifeste dans les mégapoles, l’archétype étant New York avec ses communautés irlandaise, italienne, chinoise…, leurs quartiers et leurs festivités. — (Christian Pradeau & Jean-François Malterre, Migrations et territoires, dans Les cahiers d'Outre-Mer n° 234/vol. 59, Presses Universitaires de Bordeaux, 2006)
    • Mais que dit, ou plutôt que fait l’Union européenne ? Elle ergote, ratiocine, tergiverse, louvoie, au point d’accréditer l’idée fâcheuse que, dans cette communauté de 27, il en coûte plus de transgresser les règles de bonne gestion que d’enfreindre celles d’une bonne démocratie. On punit la Grèce mais on ferme les yeux sur la Hongrie. — (Vincent Giret, Salami, dans Libération (journal), n° 9532, p.3, 4 janvier 2012)
  4. (En particulier) Société de plusieurs personnes qui vivent ensemble sous certaines règles religieuses et dans certaines pratiques de dévotion.
    • La communauté désigne un groupe de consacrés qui, ayant fait profession de vie commune, vivent ensemble dans la même maison. Certains instituts ont aussi pris comme nom le terme générique de communauté.— (Nicolas Seneze Un engagement aux multiples formes - Journal La Croix, page 6-7, 1ér février 2015)
    • Une communauté de religieux, de religieuses, de femmes, de prêtres.
    • Le bonhomme, ayant fait cette acquisition, prit l'habit de derviche, pour mener une vie plus retirée, et fit faire plusieurs cellules dans la maison, où il établit en peu de temps une communauté nombreuse de derviches. — (Les Mille et Une Nuits, traduction Antoine Galland,1704. XLVIe nuit)
  5. (Par extension) Maison religieuse où l’on vit en communauté.
    • Le jardin de la communauté.
    • Nous visitâmes toute la communauté.
  6. (En particulier) Division administrative du Pays de Galles équivalente à la division administrative paroisse civile en Angleterre.

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]