communautarisme

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Néologisme créé dans les années 1980, par dérivation de communauté avec le suffixe -isme.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
communautarisme communautarismes
\kɔ.my.no.ta.ʁism\

communautarisme \kɔ.my.no.ta.ʁism\ masculin

  1. Doctrine visant à l’organisation de la société sous formes de communautés de personnes partageant la même identité culturelle, ethnique ou religieuse par exemple.
    • En fait lorsque le principe du communautarisme est officialisé, de gré ou de force, les quartiers ethniques existent en tant que tels et les autorités leur laissent une large part d’auto-organisation, passant avec leurs représentants officiels ou officieux des compromis qui préservent les fonctions régaliennes uniquement, réellement ou, à l’extrême formellement (par exemple dans les chinatowns aux États-Unis). — (Christian Pradeau & Jean-François Malterre, Migrations et territoires, dans Les cahiers d'Outre-Mer n° 234/vol. 59, Presses Universitaires de Bordeaux, 2006)
    • Le communautarisme, opposé à l’universalisme, conduit toutefois à une conception déterministe de l’être humain, l’individu étant réduit à ses origines ou à ses choix. — (Agnès Rabagny-Lagoa, Le communautarisme: la République divisible ?, 2007)
    • Jadis le républicanisme avait face à lui un adversaire imposant, l’Église, engagée, contre la forme républicaine, dans la restauration monarchique. Mais l’Église a renoncé pour l’essentiel à la lutte et accepté la République. Il a donc fallu aux républicains se forger un adversaire aussi formidable. C’est à quoi sert souvent l’épouvantail du « communautarisme », un mot capable de déchaîner les passions, et qui offre l’avantage d’être facile à stigmatiser. — (Mona Ozouf, Composition française, Gallimard, 2009, collection Folio, pages 246-247)
    • Laura s’énerve à l'évocation d'un communautarisme trans.
      — Faire une place aux trans dans la société ce n'est pas créer une communauté. Au contraire, c'est les reconnaître et les intégrer.
      — (Olivia Chaumont, D'un corps à l'autre, Éditions Robert Laffont, 2013, chapitre 14)
    • Nos amis français nous disent qu'ils craignent pour eux-mêmes le « multiculturalisme », dénoncé ici par les penseurs nationalistes, et qu'ils perçoivent comme le résultat naturel du libéralisme américain. Ils l'appellent « communautarisme », désignant par là l'enfermement des communautés dans des identités et des cultures de repli. — (Georges Leroux, Entretiens, propos rapportés par Christian Nadeau, Boréal, Montréal, 2017, page 282)

Antonymes[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Faux-amis[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]