association

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin associatio.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
association associations
\a.sɔ.sja.sjɔ̃\

association \a.sɔ.sja.sjɔ̃\ féminin

  1. Action d’associer.
    • L'œuvre de l’Industriel français qui pousse à l’association des petits contre l’implacable et mortelle concurrence des monopoleurs n'en est pas moins fort encourageable. (Benoît Malon, La revue socialiste, volume 1, page 560, 1885)
    • Des associations d’idées s’étaient, là-dessus, faites en lui naturellement, et bien malin eût été celui qui l’aurait pu convaincre que l’église est le vestibule d’un lieu de délices appelé « Paradis ». (Louis Pergaud, Une revanche, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
  2. Action d’être associé.
    • Ce gouvernement était fédératif ; c'est-à-dire que la Gaule était divisée en une multitude de petits états indépendants, ayant leur vie propre, et ne se rattachant les uns aux autres que par une association peu étroite. (François-Xavier Masson, Annales ardennaises, ou Histoire des lieux qui forment le département des Ardennes et des contrées voisines, Mézières : imprimerie Lelaurin, 1861, p.29)
    • Cette association du politique et du religieux perpétua, jusqu’au milieu du XXe siècle, un système féodal abusif entretenu par la noblesse et les moines. (Louis Dubé, La sagesse du dalaï-lama : Préceptes et pratique du bouddhisme tibétain, dans Le Québec sceptique, n°66, p.5, été 2008)
    • Le diméthipin a eu une action défanante assez lente, comparable à celle de l’association de dinosèbe et de gasoil, mais nettement moins rapide que celle du diquat. (Rapport d'activité du Centre de recherches agronomiques de l'état (Belgique), 1986, p.99)
  3. Réunion de plusieurs personnes dans un but, dans un intérêt commun.
    • Lorsque Rousseau demandait que la démo­cratie ne supportât dans son sein aucune association particulière, il raisonnait d'après la connaissance qu'il avait des républiques du Moyen Âge ; […]. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.VI, La moralité de la violence, 1908, p.280)
    • Vétérans chevronnés de la guerre des boutons, grands maraudeurs de pommes et abatteurs de noix, tous, garnements de dix à douze ans, nous avions ce printemps-là reformé notre association de bandits grimpeurs, pillards aériens et détrousseurs de nids. (Louis Pergaud, La Traque aux nids, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Ajoutons que la plupart de nos prairies humides pourraient être singulièrement améliorées par des travaux d’assainissement collectif que réaliseraient les associations syndicales agricoles […] (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 98)
    • Les propriétaires riverains de cours d'eau non navigables ni flottables peuvent constituer une association syndicale en vue des travaux de mise en valeur piscicole de ces cours d'eau, […]. (Les lois en quelques lignes, dans Almanach de l'Agriculteur français - 1932, p. 74, éditions La Terre nationale)
  4. (Botanique) Groupement végétal le plus détaillé de la classification zuricho-montpelliéraine.
    • Cette association diffère essentiellement de l’association à Fragilaria crotonensis et Asterionella gracillima par l’abondance des Desmidiées et la paucité des diatomées ; […]. (Pierre Allorge, Les Associations végétales du Vexin français, thèse de doctorat, 24 novembre 1922, p.77)
    • Notons que le terme association a été très mal choisi. Il n'implique pas que les plantes se prêtent une aide quelconque. En général, elles sont concurrentes. (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.114)
  5. (Islam) Action d'associer à Dieu ; voir associateur.
    • L' Association ( Ash-Shirk ) est un terme qui désigne le fait de donner à Allah - Le Très Haut - des associés dans Sa Royauté et Sa Divinité. Il s'agit, pour la majorité des cas observés, de l'association dans la divinité comme le fait d'invoquer quelqu'un d'autre avec Allah - Le Très Haut - ou de lui rendre des cultes tels que l'immolation, l'accomplissement des voeux, la crainte, l'espérance, l'amour. http://forum.fr.assabile.com/topic83.html
  6. (Programmation par objets) Relation entre deux classes qui fait que l'instance de l'une possède l'autre.

Synonymes[modifier]

Antonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin associatio.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
association
\ə.ˌsoʊ.ʃi.ˈeɪ.ʃən\
associations
\ə.ˌsoʊ.ʃi.ˈeɪ.ʃənz\

association

  1. Association.
  2. (Programmation par objets) Association.

Dérivés[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Suédois[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier]

Commun Indéfini Défini
Singulier association associationen
Pluriel associationer associationerna

association commun \Prononciation ?\

  1. Association.

Synonymes[modifier]