meuble

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : meublé

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Date à préciser) Du latin populaire *mŏbĭlis, altération, par analogie avec mŏvēre (« mouvoir »), du latin classique mōbĭlis (contraction de *mŏvibĭlis) (« qui peut être déplacé »).

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
meuble meubles
/mœbl/

meuble /mœbl/ masculin

Une commode est un type de meuble.
Meuble représentant un chêne en héraldique. (4)
  1. Objet qui garnit, qui orne une chambre, un appartement, une maison.
    • Le Curé, en mourant, devait laisser à son successeur, un lit garni, un pot de cuivre , un crémail, quelques petits meubles de bois et une poêle à frire. (A.-D. Thiéry, Histoire de la ville de Toul et de ses évêques, Paris, Roret, Nancy, Grimblot & Raybois & Toul, Vve Bastien, 1841, p.303)
    • Sa maison était propre, bien tenue ; elle tranchait avec la blancheur gaie de sa façade et le luisant de ses meubles, sur les taudis immondes où, d’ordinaire, croupissent dans la fange et dans la vermine, les marins bretons. (Octave Mirbeau, Les eaux muettes )
    • Un locataire doit garnir son logement de meubles.
    • Cette commode, ce secrétaire est un beau meuble.
    • Un meuble d’acajou.
  2. (Au singulier) (Collectivement) Toute la garniture d’un appartement, d’une chambre, d’un cabinet, etc., comme tapisseries, lits, sièges, etc., principalement lorsqu’elle est assortie pour les formes et pour les couleurs.
    • Il a un beau meuble de salon.
    • Meuble de salle à manger.
    • Meuble de tapisserie.
  3. (Droit) Bien qui n'est pas immobilier.
    • Les meubles suivent la personne.
    • Les meubles n’ont point de suite par hypothèque.
    • L’argent comptant, les bijoux, les pierreries, la vaisselle d’argent sont regardés comme meubles.
    • Les billets, les valeurs sont aussi regardés comme des meubles.
    • En fait de meubles, possession vaut titre.
  4. (Héraldique) Figure diverse ajoutée sur les émaux et les métaux, s’opposant aux pièces.
    • Après l’énoncé du champ, on énumère les charges, qui peuvent être des pièces ou des meubles […] Une pièce est introduite avec l’article défini : D’argent à la fasce de gueules […] Un meuble est introduit avec un article indéfini (ce n’est pas une pièce de l’écu) : D’argent à une rose de gueules […] Si le meuble présente des particularités (de forme, de posture, etc.), cela doit être blasonné avec les termes spécifiques (le plus souvent des participes de verbes). Les meubles peuvent aussi être chargés, bien que ce soit assez rare. Ex. : De gueules à une étoile de huit rais d’or chargée d’une aigle bicéphale de sable, membrée, becquée et diadémée du champ. […] Certaines pièces réduites se comportent parfois comme des meubles et peuvent se trouver placées à des lieux inhabituels. Il convient alors de les traiter en meuble (en particulier en utilisant l’article indéfini) : D’or à la bande de gueules chargée en chef d’une croix tréflée d’argent posée à plomb. […] Notons toutefois que les rares pièces concernées changent de nom en devenant meuble : la croix devient croisette, le sautoir devient flanchis, etc. L’écusson garde son nom. Mais il est la seule pièce qui, par défaut, ne touche pas les bords de l’écu, ce qui fait qu’il est considéré comme « meuble » par certains auteurs. Inversement, certains meubles, par leur prestige, se voient accorder une « promotion » par l’usage de l’article défini : on dit au lion, à l’aigle ou encore à la Vierge (mais à une vierge s’il s’agit d’une statue) […] (Wikipédie, Blasonnement)
    • Les meubles sont les objets, les animaux, les personnages, les monstres, etc.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
meuble meubles
/mœbl/

meuble /mœbl/ masculin et féminin identiques

  1. Caractère de ce qui est mou, malléable.
    • Un terrain trop meuble n’est pas constructible.
    • Les animaux avaient laissé des empreintes profondes dans les sables meubles du bord de rivière.
    • Le sol était trop meuble pour les chênes et la force du vent en avait couché quelques-uns presque horizontalement. (Emily Brontë, Les Hauts de Hurlevent, 1847, traduit par Frédéric Delebecque en 1925)
  2. Qu’on peut déplacer, remuer (voir ci-dessous).
    • Le titre I. du Livre II. du Code Civil traite de la distinction entre les biens meubles et immeubles.

Antonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

  • ameublir
  • biens meubles : (Droit) Les choses qui peuvent être facilement transportées d’un lieu dans un autre, sans détérioration.
    Engager, vendre tous ses biens meubles et immeubles.
  • terre meuble : Terre légère, ou terre brisée et divisée par les labours.

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikicode]

Conjugaison du verbe meubler
Indicatif Présent je meuble
il/elle/on meuble
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je meuble
qu’il/elle/on meuble
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
meuble

meuble /mœbl/

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de meubler.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de meubler.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de meubler.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de meubler.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de meubler.

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Homophones[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]