table

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Table, tablé

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) Du latin tabŭla (« planche, planchette »). Des divers usages de cette planche originelle (meuble, partie plane de certains objets, tablette pour écrire) sont issus les différents sens actuels.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
table tables
\tabl\
Une table (sens I. 1).
La table claudienne de Lyon est un trésor archéologique unique (sens I. 8).

table \tabl\ féminin

I. MEUBLE

  1. (Mobilier) Meuble composé d’un plateau posé sur un ou plusieurs pieds et qui sert à divers usages.
    • Chaque soir, les cueilleurs se groupaient dans notre salle commune, autour de la table à six pieds, massive comme un bloc de boucher, pour le dernier verre de kirch de la journée et les comptes. (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 32)
    • Ce fut, en ce temps de relative splendeur, qu’un soir de bombe, à Montparnasse, il cueillit Geneviève à une table de café. (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, pp. 29-30)
    • Devant une table, encombrée par un chanteau de pain, une demi-meule de gruyère et une innombrable quantité de bouteilles vides, les deux amis qu’on croyait morts devisaient paisiblement comme des sages. (Louis Pergaud, La Disparition mystérieuse, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Regardez. Brutalement éclairées par une lampe, de vieilles gens autour d’une table vident un litre d’aramon. (Francis Carco, L’Amour vénal, ch. I, Éditions Albin Michel, Paris, 1927, p. 9)
    • Autour d’une table, un groupe d’hommes étaient rassemblés, et une femme de trente à trente-cinq ans s’accoudait sur le comptoir. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 385 de l’éd. de 1921)
  2. (En particulier) Table à manger, et surtout celle servie, couverte de mets. — Note : Il est souvent synonyme de repas en ce sens.
    • […], sauf un lopin de terre où le jardinier sème des plants de carottes et de choux pour la table de sa Grandeur, tout le jardin est inculte ; […]. (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Marc, au banquet, avait aperçu à la table d’honneur Caribe, sa femme et Le Garrec, faufilés en cette agape comme dans tous les autres spectacles gratis. (Paul Margueritte, Jouir, 1918, T.2, p. 260)
    • Le lendemain, je me rendis à bord du Rochester, où une quarantaine d’officiers, réunis à leur mess autour d’une table immense, me firent une excellente réception. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil ; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • C’est ainsi qu’en 465 le concile de Vannes interdit aux clercs non seulement de prendre part aux repas de juifs, mais de les inviter à leurs propre table. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Terroir de clos honorés jusque sur les tables royales, l’Orléanais se vantait de posséder sa propre « façon de barillerie » qu'on pouvait reconnaître de Jargeau à Beaugency. (Gérard Boutet, La belle ouvrage, Éditions de Borée, 2003, p.151)
    • A Armenonville, à une table voisine de la nôtre, un sous-lieutenant de dragons enlace de son bras le buste de sa trop bruyante compagne et laisse voir ainsi au poignet un tatouage d'escarpe... (Michel Corday, L'envers de la guerre : journal inédit 1914-1916, Flammarion, 1932, p.145)
  3. (Par extension) Restaurant.
    • Oubliez tous vos a priori sur les cafètes de musées, l'Amber Restaurant de la Scotch Whisky Experience est une véritable table écossaise qui met en avant la tradition nationale et cuisine un excellent haggis. (Petit Futé Écosse 2016/2017)
  4. (Par extension) Ce que l’on sert à table, cuisine, bonne chère, mets, gastronomie.
    • Il a tant, il dépense tant pour sa table.
    • Sa table lui coûte beaucoup.
    • Il a retranché, réformé, diminué sa table.
    • Aimer la table, aimer la bonne chère.
    • Les plaisirs de la table.
    • Les arts de la table, la gastronomie.
  5. (Par analogie) Partie supérieure présentant une surface plane de certains objets.
    • La table de l’autel.
    • La table d’une enclume.
    • (Musique) Table de guitare, table de piano, d’harmonie.
    • La table d'un dolmen.
  6. (En particulier) (Billard) Châssis de madriers bien joints sur lesquels on applique le tapis.
  7. (Par analogie) Masse de quelque chose qui est d’une épaisseur notablement moindre à ses autres dimensions.
    • Quant aux « mises », ce sont de grandes caisses qui donnent au savon la forme d’un bloc ; au moyen d’un fil, on découpe ce bloc en tables, puis ces tables sont elles-mêmes découpées en « pains » ou morceaux. (Marcel Hégelbacher; La Parfumerie et la Savonnerie. - 1924, p.167)
  8. (Anatomie) (Au pluriel) Les deux lames osseuses qui revêtent les os du crâne.
  9. Lame, plaque ou planche de cuivre, d’argent ou de tout autre matériau plate et unie, sur laquelle on peut écrire, graver, peindre, etc.
    • Les Tables de la loi.
    • Graver sur une table d’airain, sur une table de plomb.
    • Une table de rocher.
    • Ces tables de marbre sont destinées à recevoir des inscriptions.

II. TABLEAU

Une table (sens II.1.) des caractères de l’alphabet arabe.
  1. Index permettant de trouver facilement les matières ou les mots qui sont dans un ouvrage.
    • Il n’y a point de table à ce livre.
    • Table alphabétique.
    • Table analytique.
    • Table méthodique.
    • Table des noms propres.
    • Table des chapitres.
  2. Tableau d’informations ordonnées très courantes avant l’invention de la calculette et de l’ordinateur.
    • Parce que l’astronomie parvenait à calculer les tables de la lune, on a cru que le but de toute science était de prévoir avec exactitude l’avenir; […]. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.IV, La grève prolétarienne, 1908, p.190)
    • […] ; on apprenait à mesurer le vent aux diverses altitudes en observant un ballon au moyen d’un théodolite ; on calculait les tables qui permettaient une interprétation rapide, et en même temps d’autres tables de correction pour le tir de l’artillerie. (Alain, Souvenirs de guerre, p.202, Hartmann, 1937)
    • Cette table donne le moyen d’établir, dans l’hypothèse où la courbe de la marée est une sinusoïde, la hauteur de la marée à un instant quelconque. (Annuaire des marées pour l’an 1973, tome I - Ports de France, Service hydrographique de la Marine, 1971)
  3. (Bases de données) Partie d’une base de données relationnelle, constituée de tuples décrivant chacun une occurrence d’un objet.

III. PARTIE PLANE D'UN DISPOSITIF

Croquis de table (sens III.1) de machine à papier.
  1. Partie d’une machine à papier destinée à étaler la pâte à papier et l’égoutter pour former la feuille de papier, composée d’une toile métallique ou de plastique, d’une caisse de tête, de pontuseaux d’égouttage, d’un rouleau vergeur, de caisses aspirantes, d'un dispositif de recoupe de feuille par jets d'eau, d’un cylindre aspirant et de dispositifs de lavage constitués de rinceurs.

Dérivés[modifier]

Méronymes[modifier]

Hyponymes[modifier]

Meuble, surface plane sur pieds :

Index de références :

Tableau de chiffres ou de données :

Proverbes et phrases toutes faites[modifier]

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Forme de verbe[modifier]

Conjugaison du verbe tabler
Indicatif Présent je table
il/elle/on table
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je table
qu’il/elle/on table
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
table

table \tabl\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de tabler.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de tabler.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de tabler.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de tabler.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de tabler.

Prononciation[modifier]

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin tabula.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
table
\ˈteɪ.bl̩\
tables
\ˈteɪ.bl̩z\

table \ˈteɪ.bl̩\

  1. (Mobilier) Table.
  2. Tableau (représentation de données à deux dimensions).

Dérivés[modifier]

  • one-legged table, pedestal table (guéridon)

Expressions[modifier]

Verbe[modifier]

table \ˈteɪ.bl̩\ transitif

  1. (Figuré) Déposer ; discuter, traiter.
    • The committee decided to table the motion.
      Le comité décida de déposer la motion.
  2. (Rare) Mettre sur la table, déposer.

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]