madrier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XVIe siècle) Faisait madier [1] en ancien français avec le sens de « pièce de bois faisant partie de la membrure d’une galère et qui s’appuie sur la quille ». De l’occitan madier, aussi attesté à Venise sous la forme mader dans le domaine de la construction navale, équivalent, avec changement de genre (→ voir matériau) de l’espagnol madera, du portugais madeira (« bois »), du latin materia (« matière »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
madrier madriers
\ma.dʁi.je\

madrier \ma.dʁi.je\ masculin

  1. Poutre, solive, planche épaisse, dont l'épaisseur se situe en général entre 8 et 16 centimètres et la largeur entre 27 et 43 centimètres.
    • Quant au plancher, il se composait de lourds madriers juxtaposés, que le caporal Joliffe avait soigneusement balayés pour la circonstance. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Nous y entrâmes par un pont de pierre en dos d'âne, dont une seule arche avait été rompue, et que nos pontonniers, qui avaient déjà jeté les madriers suffisants pour le passage de l'infanterie, s'occupaient activement à consolider […]. — (Louis Dumur, Nach Paris, chap.9, 1929)
  2. (En particulier)(Vieilli) Grosse et longue planche de chêne sur laquelle les plombiers posaient les moules dans lesquels ils fabriquaient les tuyaux de plomb.

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • madrier sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]