épais

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin spissus.

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin épais
/e.pɛ/
épais
/e.pɛ/
Féminin épaisse
/e.pɛs/
épaisses
/e.pɛs/

épais /e.pɛ/

  1. Qui a une certaine mesure dans la dimension transversale.
    • La seconde édition des recherches de M. Parent est en trois volumes in-12 fort épais. (Bernard le Bouyer de Fontenelle, Parent.)
    • Les pailles, dont les couches épaisses recouvraient entièrement le sol de la cour, se doraient peu à peu d’un jaune pâle sous la lueur grandissante du crépuscule. (Jules Case, La Fille à Blanchard, 1886)
    • Le pain à mie compacte et bise, à la croûte épaisse couleur de couque, sent la farine honnête. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, 1958)
  2. Fort, solide.
    • Drap épais. Étoffe épaisse.
    • Langue épaisse(Par extension) langue pâteuse, lourde, articulant difficilement.
    • Taille épaisse — taille grosse, peu élégante.
    • Cheval épais — cheval gros, lourd, sans élégance.
  3. Nombreux, serré, touffu.
    • Des cheveux épais. Les bois épais. D’épais bataillons.
    • J’ai craint que de ces bois l’épaisse solitude
      Ne cachât un ramas de brigands révoltés. (Ducis, Lear, I, 1.)
    • Tissure épaisse(Pêche) tissure d’un filet à mailles serrées.
  4. Qui a une grande consistance, une grande densité.
    • Du vin épais. Un épais brouillard.
    • […] cette liqueur épaisse
      Mêle du sang de l’hydre avec celui de Nesse. — (Pierre Corneille, Médée, IV, 2.)
    • Une épaisse vapeur s’est du temple élevée. (Pierre Corneille, Oed., II, 3.)
    • Ils l’ont enveloppé d’une épaisse fumée. (Pierre Corneille, Tois. d’or, v, 2.)
    • Mais quelle épaisse nuit tout à coup m’environne ? (Jean Racine, Andr., V, 5.)
    • Climats qu’un ciel épais ne couvre que d’orages. (Voltaire, Orphel., I, 1.)
  5. (Figuré) (Littéraire) Lourd, grossier, lent à comprendre.
    • Montchevreuil était un fort honnête homme, modeste, brave, mais des plus épais. (Louis de Rouvroy, 4, 64.)
    • Les Béotiens, les plus épais de tous les Grecs, prenaient le moins de part qu’ils pouvaient aux affaires générales. (Charles-Louis de Secondat Montesquieu, Rom. 5.)
    • Et la grosse gaieté de l’épaisse opulence. (Jean-Baptiste Louis Gresset, Méch., II, 3.)
    • Une ignorance épaisse.
    • Que son intelligence est épaisse ! (Molière, Préc. rid., 6.)
    • Dans la plus épaisse barbarie. (Esprit Fléchier, Panég., II, 383.)
  6. (Québec) (Courant) (Familier) Imbécile. → voir épais dans le plus mince
    • « Dans un groupe, tu prends les décisions à cinq. Tu fais des gaffes à cinq, tu dis des niaiseries à cinq, quand un a l’air d’un épais, y’en a cinq qui ont l’air épais. (Voir, 30 mars 2006)
  7. (Botanique) Se dit de toutes les parties dont l’épaisseur, comparée à celles d’organes analogues, est plus grande que ne semblerait le comporter leur étendue.
  • (Exemple combinant les sens 1, 5 et 6) La neige était épaisse, et je me sentais comme elle. (François Lavallée, L'homme qui fuyait, Guy Saint-Jean éditeur, 2013, p. 236.)

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Variantes dialectales[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier et pluriel
épais
/e.pɛ/

épais /e.pɛ/ masculin

  1. (Vieilli) Épaisseur.
    • Une pierre qui a deux pieds d’épais.
  2. (Québec) Imbécile.
    • « Dans un groupe, tu prends les décisions à cinq. Tu fais des gaffes à cinq, tu dis des niaiseries à cinq, quand un a l’air d’un épais, y’en a cinq qui ont l’air épais. (Voir, 30 mars 2006)
    • « Le Québec c’est un pays conquis par la force, c’est pas moi qui a inventé ça! Pis ceux qui nient ça c’est des épais! ». (L’aut’journal, 30 septembre 2007)

Quasi-synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Adverbe[modifier | modifier le wikicode]

épais /e.pɛ/

  1. Avec densité, d’une manière serrée.
    • Semer trop épais.
    • Il a neigé épais.

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Paronymes[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]