cave

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Cave, cavé

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Adjectif, nom 1) Du latin cavus (« creux »)[1], cava (« cavité »).
(Nom 2, nom 3) Déverbal de caver[1] (« miser », également attesté au sens de « tromper »).

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
cave caves
\kav\

cave \kav\ masculin et féminin identiques

  1. Creux, non plein.
    • Lune cave, mois lunaire de 28/29 jours, par opposition aux mois pleins de 30/31 jours.
    • Année cave, année lunaire de 353 jours ou année incomplète.
  2. Enfoncé.
    • D'une maigreur extrême, les joues d'un rouge sombre, les yeux caves et étrangement étincelants, les lèvres amincies et douloureusement serrées, elle semblait vieillie de dix années, …. — (Isabelle Eberhardt, Yasmina,1902)
    • Ses yeux brûlés de fièvre étaient rouges et secs, deux lignes noires et profondes les rendaient caves et hagards. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
cave caves
\kav\
Langres - cave Maison Renaissance.jpg

cave \kav\ féminin

  1. Étage souterrain.
    • On descendit dans des caves, on suivit des souterrains dont les parois, cotonnées par les fleurs du nitre. — (Maurice Maindron, Blancador l'avantageux, Éditions de la Revue Blanche, 1901, page 362)
    • De son chef, il descendait à la cave, remontait litres et carafes, invitait les amis qui passaient, même le gros Zidore, et cela se terminait habituellement par une cuite générale. — (Louis Pergaud, Un renseignement précis, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • De toutes les caves, les plus exclusives et spectaculaires sont les fameuses crayères gallo-romaines de Reims.
      Elles furent creusées par les Romains qui eurent recours à la craie du sous-sol champenois pour bâtir la ville de Reims, alors appelée Durocortorum.
      — (Christian Jeanne, Découvrir le champagne et sortir de sa bulle °°°, Lulu.com, 2012, p. 7)
    • Il retourne chez lui ; dans sa cave il enterre L'argent et la joie à la fois — (Jean de La Fontaine, Fable VIII)
  2. (En particulier) Cave à vin.
    Une cave à vin réfrigérée.
    • Elle avait tenu, par coquetterie d’intendante , à lui faire visiter toute l'installation vinicole, depuis le hangar où se réparaient les fûts jusqu'aux caves où les crus de réserve hérissaient leurs milliers de bouteilles. — (Victor Margueritte, Un cœur farouche, Paris : Ernest Flammarion, 1921 p. 169)
    • Ça et là, ce sont des magasins, des entrepôts, des chais, ou bien le cube de béton d'une cave coopérative, sévère comme un blockhaus.... — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    1. (Par métonymie) Quantité et choix des vins qu'on a en cave.
      • Cet homme a une excellente cave.
      • Il a un bon cuisinier, mais sa cave est mal garnie.
    2. Domaine viticole et surtout vinicole.
      • Les caves de Saint-Henry.
    3. (Mobilier) Meuble pour ranger vins ou liqueurs.
    • Une cave à liqueurs.

Dérivés[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Aide sur le thésaurus cave figure dans les recueils de vocabulaire en français ayant pour thème : bouteille, maison, pissenlit, travail.

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
cave caves
\kav\

cave \kav\ masculin

  1. (Argot) Personne que l'on peut duper facilement ; sot, niais.
    • Alex s'était laissé fabriquer comme un cave à plusieurs reprises par des merdailleurs frais émoulus de centrouse qui avaient appliqué à la lettre ses directives, usé de son matériel, et pris le large sans lui donner de leurs nouvelles, une fois le coup exécuté. — (Frédéric Dard, San-Antonio : Tarte à la crème story, éd. Fleuve Noir, 1980, chap. 1)
    • C'est qu'il est très, très excité, Max. Au rythme où ça va, dans le sens où souffle le vent de l'Histoire, certains esprits malveillants de chez MaxyTel vont regretter de l'avoir pris pour un cave. — (Philippe Delaroche, Caïn et Abel avaient un frère, Éditions de l'Olivier / Le Seuil, 2000, p. 333)
  2. (Québec) (Familier) Personne dont le comportement ou les propos dénotent un manque d'intelligence.
    • Les cons sont quelquefois intelligents
      Mais ça n'les empêche pas pourtant
      De faire les caves de temps en temps;
      Les caves, y a rien à faire avec eux autres
      Plus y sont cons moins c'est d'leur faute.
      — (Plume Latraverse, chanson « Le tango des concaves »)
    • Le gros cave, personnage créé par l'humoriste québécois Jean-François Mercier.
    • J'ai pus le goût qu'on me parle de contes de Disney : le prince charmant c't'un cave pis la princesse c't'une grosse salope... Y en aura pas de facile. — (Lisa Leblanc, chanson « Ma vie c'est d'la marde »)
    • L'instant après avoir posé sa fourchette, Adrien lui balança un coup de poing au visage qui fit s'écrier d'indignation l'une des filles assises derrière lui. […]
      – Hé, le cave, ça va pas, la tête? As-tu mangé de la vache enragée?
      — (Geneviève Cadieux, Souillée, Éditions Z'Ailées, Ville-Marie (Québec), 2013, p. 30)
  3. (Argot) Personne qui ne fait pas partie du milieu des truands.
    • Mais non, peau d'fesse, dit-il à la pauvre créature, regarde d'abord le cave à qui tu t'adresses. Parle pas à tous. Les seuls qu'est bons, c'est les seuls qu'est bitards. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Le cave se rebiffe est un film français réalisé par Gilles Grangier et dialogué par Michel Audiard, sorti en 1961.

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Nom commun 3[modifier le wikicode]

cave \kav\

  1. Somme d'argent que les joueurs mettent sur la table lors de certaines partie de carte.

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Conjugaison du verbe caver
Indicatif Présent je cave
il/elle/on cave
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je cave
qu’il/elle/on cave
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
cave

cave \kav\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de caver.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de caver.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de caver.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de caver.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de caver.

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France : écouter « cave [kav] »

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • cave sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

cave \Prononciation ?\ féminin

  1. Variante de chave.

Références[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l'ancien français cave, qui vient du latin cava (« cavité »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
cave
\keɪv\
caves
\keɪvz\

cave \keɪv\

  1. Grotte.
    • Mother Wolf lay with her big gray nose dropped across her four tumbling, squealing cubs, and the moon shone into the mouth of the cave where they all lived. — (Rudyard Kipling, The Jungle Book, 1894)
      Mère Louve était étendue, son gros nez gris tombé parmi ses quatre petits qui se culbutaient en criant, et la lune luisait par l’ouverture de la caverne où ils vivaient tous.

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Note[modifier le wikicode]
L’anglais cave n’est pas le français cave → voir cellar.

Prononciation[modifier le wikicode]

  • États-Unis : écouter « cave [ˈkeɪv] »

Voir aussi[modifier le wikicode]