joueur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De jouer, avec le suffixe -eur.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin joueur
\ʒwœʁ\
joueurs
\ʒwœʁ\
Féminin joueuse
\ʒwøz\
joueuses
\ʒwøz\

joueur

Deux joueurs d’échecs (2)
  1. Celui, celle qui joue ou qui a le goût de jouer.
    • Cet enfant est un bon joueur.
  2. Celui, celle qui joue à quelque jeu où il y a des règles.
    • Des joueurs de belote, assis au fond d'une buvette, comptaient leurs points parmi les rires, les plaisanteries, les grosses bourrades, […]. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • La Canasta peut réunir de deux à six joueurs ; mais elle est surtout passionnante quand elle peut être pratiquée par deux équipes de deux joueurs. — (Frans Gerver, Le guide Marabout de Tous les Jeux de Cartes, Verviers : Gérard & C°, 1966, p.114)
    • […], des joueurs de flipper qui tiltaient, et qui poussaient des grognements, en bousculant fiévreusement le flipper, des joueurs de baby qui rejouaient la belle, pour la centième fois. — (Louis Nicoletto, Une petite Mouche noire, TheBookEdition, page 52)
  3. (Absolument) Parieur, personne qui a la passion du jeu d’argent, qui fait en quelque sorte métier de jouer.
    • Seuls, les tripots attiraient encore les joueurs en proie à leur sèche passion. Un soir, en 1836, on ferma toutes les maisons de jeu. — (Jacques Boulenger, Sous Louis-Philippe: Les dandys, P. Ollendorff, 1907)
    • Le chevalier d’industrie, la fille de joie, le voleur, le brigand, et l’assassin, le joueur, le bohème sont immoraux, et le brave bourgeois éprouve à l’égard de ces « gens sans mœurs » la plus vive répulsion. — (Max Stirner, cité dans Le Stirnérisme, Émile Armand, 1934)
    • Le donneur distribue 7 cartes à chaque joueur et retourne la première carte de la pioche, qui constitue l’entame. — (Yann Caudal, Le grand guide des jeux de cartes, Éditions Eyrolles, 2011, p.71)
  4. (Musique) Instrumentiste.
    • Je cherche un joueur de batterie pour compléter mon groupe.
  5. (Sport) Sportif qui joue dans une équipe ou contre un adversaire.
    • Quelques minutes avant la fin de la première mi-temps, un joueur de Bordeaux crochète un Marseillais dans la surface de réparation. Je siffle le penalty indiscutable. — (Christophe Donner, Mon oncle, Grasset, 1995)

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin joueur
\ʒwœʁ\
joueurs
\ʒwœʁ\
Féminin joueuse
\ʒwøz\
joueuses
\ʒwøz\

joueur \ʒwœʁ\

  1. Qui joue ; qui a le goût de jouer.
    • C’est un enfant très joueur.
    • Le duc d’Orléans était leur garant, leur pavillon, leur espoir. Ils le savaient futile, versatile, influençable, […], aussi dépourvu de sens critique que de sens pratique, joueur, débauché, dépensier, […] — (Auguste Bailly, Mazarin, Fayard, 1935, p.104)
    • Jeannin était joueur et même tricheur, entraîné à cela par un autre ; et insensiblement ils se mirent à tenir tripot, entendez qu'ils attiraient des inconnus à la table de nuit ; on passait du tarot au baccara pendant que nous dormions, et les étrangers étaient plumés. — (Alain, Souvenirs de guerre, p.79, Hartmann, 1937)

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

  • France  : écouter « joueur [ʒwœʁ] »

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]