métier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) De l’ancien français mestier, lui-même du latin ministerium (« service ») dont est aussi issu ministère. (Xe siècle) menestier, mistier, « service, office ».

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
métier métiers
\me.tje\

métier \me.tje\ masculin

  1. Profession.
    • Les marchands nomades, notamment, cherchent à circonvenir par tous les moyens, tous ceux faisant métier de vérifier les animaux. (Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, Jules Pailhès, 1877)
    • Bert effleura successivement un bon nombre de métiers : il fut groom dans un magasin de nouveautés et chez un médecin, garçon de pharmacie, apprenti plombier, griffonneur d’adresses, garçon laitier, « golf caddie », et enfin aide-mécanicien chez un loueur et réparateur de bicyclettes. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 11 de l’éd. de 1921)
    • […] et si le bon sens n’a jamais proféré cette absurdité monstrueuse qu’il n’y a pas de sot métier, il est bien forcé de reconnaître qu’un métier, si sot soit-il, on est bien forcé de l’exercer pour gagner sa vie, quand on n’en a pas d’autre. (Franc-Nohain [Maurice Étienne Legrand], Guide du bon sens, Éditions des Portiques, 1932)
    • […] les docteurs du Talmud ne donnaient-ils pas eux-mêmes l’exemple en exerçant, pour assurer leur gagne-pain, les métiers les plus humbles, tels que forgerons, ou savetier, ou fabricant d’épingles, etc. […] ? (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • La justice française vient de trancher : des commerciaux de la société Ricard ont le droit de se plaindre de l’alcoolisme consubstantiel à l’exercice de leur métier. (Renaud Lecadre, Chez Ricard, la révolte des saouls fifres, dans Libération (journal) du 18 juillet 2011, p. 15)
  2. (Par extension) Domaine d’activité d’une entreprise.
    • Le métier de cette industrie est l’aéronautique.
  3. S’emploie quelquefois par opposition au mot art.
    • C’est faire d’un art un métier.
  4. Habileté technique, expérience d’un art.
    • Avoir du métier.
  5. (Péjoratif) Fait de faire habituellement quelque chose dans des vues intéressées, en faire une sorte de trafic.
    • C’est un bon métier que celui de prophète, mais à la condition d’y éviter les trop grosses bourdes et de ne pas montrer aux simples mortels combien est peu sensible parfois l’écart entre une prédiction et une bévue. (Anatole Claveau, « Les Snobs », dans Sermons laïques, Paul Ollendorff, Paris, 1898, 3e éd., p. 39)
  6. (Figuré) (Péjoratif) Mauvaise habitude.
    • Le métier de coquette.
  7. (Péjoratif) Activité malhonnête ou répréhensible.
    • La plupart de ces messieurs que tu vois là, autour de nous, s’enorgueillissent de casiers judiciaires confortables… Ils sortent de prison ou vont y entrer. Ce sont les risques du métier. Mais le métier a du bon. (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, pp. 19-20)
  8. Mécanisme, dispositif qui sert à certaines fabrications, à certains ouvrages.
    • Entre cette table et la marquise, une grande et belle jeune fille travaillait, assise devant un métier à tapisserie sur lequel se penchait et d’où s’éloignait alternativement sa tête […] (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • […] ses deux garçons étaient tisserands, et dans ce vieux nid on entendait grincer les métiers et siffler les navettes du matin au soir. (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
    • Toutes les pièces du linge et des vêtements sont tissées au métier par la candidate […] (Pierre Louÿs, Lesbos aujourd’hui, 1901, dans Archipel, 1932)
  9. (Figuré) Pour les productions de l’esprit, désigne un en-cours.
    • Il a un roman sur le métier.

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Proverbes et phrases toutes faites[modifier]

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Adjectif[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
métier métiers
\me.tje\

métier \me.tje\ masculin et féminin identiques

  1. (Informatique) Qui concerne le domaine d’activité de l’entreprise cliente.
    • Logiciel métier.
    • Objet métier.
    • Problématique métier.

Prononciation[modifier]

Paronymes[modifier]

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

  • métier sur Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg
  • Traduction en langue des signes française : métier

Références[modifier]