crétin

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : cretin

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Mot apparu dans un mémoire en juillet 1750 (Voyage en Suisse. 1750. Lettre et mélange de dissertation Ecritte à la Societé Royalle de Lyon par le Marquis de Maugiron, membre de cette académie.)
Étymologie controversée :
  1. Équivalent francoprovençal (Valais, Savoie) de chrétien ; mot de compassion devenu péjoratif comme benêt, fada, innocent, etc. (Étymologie contestée, puis envisagée par Émile Littré).
  2. De l’allemand Kreidling, dérivé de Kreide (« craie »). Nom donné aux crétins à cause de la couleur blanchâtre de leur peau.
  3. De crêt avec le suffixe -in, apportant une qualité péjorative ou une appartenance. Le crétin serait un habitant des montagnes, le crétinisme résultant d’un manque en sels minéraux, dont l’iode, dans leur alimentation.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin crétin
\kʁe.tɛ̃\
crétins
\kʁe.tɛ̃\
Féminin crétine
\kʁe.tin\
crétines
\kʁe.tin\
Victimes du crétinisme autrichiennes

crétin \kʁe.tɛ̃\masculin

  1. (Médecine) Personne affectée de crétinisme ou, par extension, de myxœdème congénital.
    • À cinq heures et demie, nous traversions le bourg de Martigny, où je ne vis rien de remarquable que trois ou quatre crétins, qui, assis devant la porte de la maison paternelle, végétaient stupidement au soleil levant. (Alexandre Dumas, Impressions de voyage, La Revue des Deux Mondes T.1, 1833)
    • Le bas Valais, la partie supérieure du Val d’Aoste en Piémont, la Maurienne et quelques vallées du Faucigny, sont les points des Alpes où l’on rencontre le plus de crétins : on peut dire que là le crétinisme est endémique. Le nom de crétin que l’on donne à ces malheureux est en dans toutes les Alpes sauf dans le Val d’Aoste où on nomme marrons peut être à cause de la couleur que prend quelquefois leur peau. (Les crétins des Alpes, dans Le Magasin pittoresque, volume 8, page 120, 1840)
  2. (Familier) (Péjoratif) Personne considérée comme inintelligente, stupide, idiot.
    • Eh oui, il faut enfin oser le dire. Le crétin existe contre tous les discours démagogiques et lénifiants de l’Éducation nationale. En général, il est dénommé élève "très lent". (Lise Nanteuil, Les clowns du savoir : radioscopie du milieu éducatif, page 67, L’Harmattan, 1999)
    • «- Alors, crétin, tu les craches tes renseignements ? Sinon je t’en remets une dose telle que tu prendras encore plus de temps à t’en remettre ! »
      Jahn eut l’impression d’être réveillé par cette voix masculine haineuse ;
      […] (Philippe de Cuntreval, Le clodôme, page 81, Éditions Saint-Augustin, 2004)
    • « Que mon crétin de frère soit tombé dans les filets de la filleule me fait de la peine pour lui - il va se faire exploiter dans les grandes largeurs ! » (Madeleine Chapsal, Méfiez-vous des jeunes filles !, page 207, Fayard, 2008)

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin crétin
\kʁe.tɛ̃\
crétins
\kʁe.tɛ̃\
Féminin crétine
\kʁe.tin\
crétines
\kʁe.tin\

crétin \kʁe.tɛ̃\ masculin

  1. Idiot, stupide, bête.
    • Ton raisonnement est complètement crétin.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]