bled

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Nom commun 1) De l’arabe بلد, balad (« contrée,village »).
Évolution du mot : بلد « balad » > bled
(Nom commun 2) → voir blé.
Évolution du mot : *blād (francique) > bled > blé

Nom commun 1 [modifier]

Singulier Pluriel
bled bleds
\blɛd\

bled \blɛd\ masculin

  1. (Argot) Un pays étranger quelconque, dont est originaire une personne.
    • Y'a Joshua qui est revenu de son bled y'a quelques jours, il était dans une petite ville près de Berlin.
    • Pendant les grandes vacances mes parents m'amènent toujours au bled, mais j'en ai marre de manger du mafé !
  2. Région rurale isolée, en Afrique du Nord.
    • D'ailleurs les militaires on ne les voit guère dans la montagne, dans le bled pour l'excellente raison que les troupes n'ont pas de train muletier, […]. (Bachaga Boualam, Les Harkis au service de la France, p.39, France-Empire, 1963)
  3. (Par extension) (Familier) Hameau ; petit village ; région isolée.
    • Par familles entières, cinquante à cent mille personnes partent de Léningrad pour la déportation pour des bleds lointains; […]. (Victor Serge, Portrait de Staline, 1940)
    • Yvon, en sa qualité d'adjoint, est encore venu me bassiner avec la déviation de Virail. La départementale passe au mitan du bled. Ils ont posé un panneau, limitation à 45 km/h. (Claude Courchay, Quelqu'un dans la vallée, Jean-Claude Lattès, 1997)
    • Si ce pauvre type n'était pas né dans le même bled que ce salaud de Laval, on le l’aurait pas sépulturé aujourd'hui ! dit Édouard Flumet à la fin du souper, en allumant une pipe bourrée de faux tabac. (André Varenne, Nous vivrons ensemble, L'Harmattan, 2006, p.226)
  4. (Argot), (Désuet), (Au singulier) Ensemble des délinquants et des criminels.
    • Tout se transforme. C’est au point que, depuis que je fréquente ce que l’on nommait autrefois le « milieu », et qui s’appelle aujourd’hui couramment le « bled », il est un mot de personne n’a jamais prononcé devant moi. […] — Un mot essentiel, un grand mot: la conscience. (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)

Synonymes[modifier]

→ voir Pétaouchnok

Paronymes[modifier]

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

  • bled sur Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Nom commun 2[modifier]

bled masculin

  1. (Botanique) (Désuet) Variante orthographique de blé.
    • Le bled est fort renchéri. Votre fermier sera riche, et devrait bien vous donner de l'argent, puisque vous ne l'avez point pressé de vendre son bled lorsqu'il était bon marché. (Jean Racine, Lettre de Racine à sa femme, jour de Ascension 1693)

Dérivés[modifier]

Anglais[modifier]

Forme de verbe [modifier]

bled \blɛd\

  1. Participe passé de bleed.
  2. Prétérit de bleed.

Frison[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier]

bled masculin (pluriel identique)

  1. (Botanique) Feuille.
  2. Blé, plante céréalière (orthographe ancienne).
  3. (Géographie) (Argot) Hameau.

Slovène[modifier]

Étymologie[modifier]

Du vieux slave → voir bledý.

Adjectif [modifier]

bled \Prononciation ?\

  1. Pâle, blême.

Déclinaison[modifier]