benêt

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Benet, benet

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin benedictus (« béni »), déformation de benoît (béni). Clément Marot (1530) utilise benest en référence ironique à « Heureux les pauvres en esprit ».

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin benêt
\bə.nɛ\
benêts
\bə.nɛ\
Féminin benête
\bə.nɛt\
benêtes
\bə.nɛt\

benêt \bə.nɛ\

  1. Qui est niais, sot.
    • Voilà un homme bien benêt.
    • Le chapitre XX, qui raconte le mariage, est écrit sur le mode du grotesque, un grotesque grinçant, qui ménage un contraste perpétuel entre l’ahurissement angoissé des deux époux et la satisfaction benête de leur entourage. (Thérèse Raquin d’Émile Zola, préface d’Henri Miterand, GF, 2008, p. 28)

Synonymes[modifier]

→ voir idiot

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin benêt
\bə.nɛ\
benêts
\bə.nɛ\
Féminin benête
\bə.nɛt\
benêtes
\bə.nɛt\

benêt \bə.nɛ\

  1. Sot.
    • Les benêts suivirent à demi, comme ils suivent toujours ceux qui, de bonne foi ou non, dénoncent de mystérieuses machinations. (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
    • Elle n'a jamais su aligner deux sons, cette benête, que des cris de lièvre qu'on écorche. (Caroline Guézille, Préhi-story, Mon petit éditeur, 2010)

Synonymes[modifier]

→ voir idiot


Traductions[modifier]

Références[modifier]

Voir aussi[modifier]