poutre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : poutré

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1385)[1] De l’ancien français poultre (« jument, pouliche »)[2], emploi métaphorique de « bête qui fonce » ou « bête de somme » vers le sens de « masse de bois pour enfoncer » ou « masse de bois pour soutenir » → voir bélier, chevalet, chèvre, chevron et sommier.
C’est proprement le féminin de poutrel (« poulain ») - voir ce mot. En allemand, Folter de même origine[2], est proprement un « chevalet de torture ».

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
poutre poutres
\putʁ\
Les poutres d'une charpente.

poutre \putʁ\ féminin

  1. Pièce de bois de forme allongée, servant dans les constructions à supporter une charpente ou un parquet.
    • Le plafond est en poutres apparentes.
  2. (Par analogie) Tout élément de construction de forme allongée en béton ou métallique.
    • Le viaduc de Garabit repose sur deux immenses poutres métalliques.
  3. (Météorologie) (Désuet) Synonyme de trabe.
    • Les poutres ni les torches ne traversent pas le ciel d'un horizon à l'autre ; elles stationnent et brillent toujours sur le même point. Charimandre, dans son traité des comètes, dit qu'Anaxagore vit dans le ciel une lumière considérable et extraordinaire, de dimension d'une grosse poutre, et que le météore dura plusieurs jours… (Collection des auteurs latins avec la traduction en français, publié sous la direction de M. Nisard, J.-J. Dubochet et Cie, 1844, p. 505 (lire en ligne))
  4. (Gymnastique) Un des agrès en gymnastique féminine, où la gymnaste doit évoluer sur une poutre horizontale de dix centimètres de large à un mètre du sol.
    • Participer au concours de la poutre.
  5. (Mécanique) Modèle de pièce permettant de simplifier les calculs de résistance des matériaux, attribuée dans sa forme finale à Leonhard Euler et Jacques Bernoulli : pièce définie par une ligne, appelée fibre neutre, de courbure faible par rapport à la longueur de la pièce, et par une section perpendiculaire à cette fibre et variant de manière lente par rapport à la longueur de la poutre, appelée section droite.

Synonymes[modifier]

Pièce de bois élancée
(Construction) Pièce élancée de béton ou d'acier (2)

Hyponymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

  • Aide sur le thésaurus poutre figure dans les recueils de vocabulaire en français ayant pour thème : charpente, pénis.

Traductions[modifier]

Forme de verbe [modifier]

Conjugaison du verbe poutrer
Indicatif Présent je poutre
il/elle/on poutre
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je poutre
qu’il/elle/on poutre
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
poutre

poutre \putʁ\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de poutrer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de poutrer.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de poutrer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de poutrer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de poutrer.

Prononciation[modifier]

  • France : écouter « poutre [putʁ] »

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Ancien français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin → voir poutre pour des explications détaillées.

Nom commun [modifier]

poutre \Prononciation ?\ féminin

  1. Pouliche, jument.

Dérivés dans d’autres langues[modifier]

Références[modifier]

Moyen français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin → voir poutre pour des explications détaillées.

Nom commun [modifier]

poutre \Prononciation ?\

  1. Pouliche.